Le bonheur au quotidien

À force de rêver, nos rêves prennent forme. Je vous écris en direct de mon nouveau chez-moi. Une véritable oasis de bonheur! Oui oui, ce sont mes pieds, dans ce hamac au bord de la rivière! Il ne vous manque que l’odeur du vent transportant les parcelles de bonheur et le murmure omni présent de la rivière. J’ai l’impression d’être en vacances, mais cela est ma réalité depuis le 1er juillet et le sera au quotidien. Fini la ville avec le bruit des autos et les avions qui passent presque sur le toit. Fini la poussière et la pollution. Vendredi, j’étais trop affairée à transporter mes cartons, mais depuis hier, je ne cesse de remercier la vie de me choyer ainsi!

Oups! J’ai appuyé sur la mauvaise touche et mon texte a été publié avant que je ne le finisse!

Je disais donc que je me pince depuis deux jours, à savourer cette paix, ce bonheur en majuscule. Des lucioles dansent à mes fenêtres la nuit. Un grand héron s’est envolé à mes côtés ce matin alors que je prenais mon petit-déjeuner au bord de la rivière, toutes sortes d’oiseaux me font la conversation. J’ai mes légumes qui poussent, ainsi que mes herbes médicinales (que j’ai planté il y a un mois et que ma très sympathique voisine a proposé d’arroser en mon absence). J’ai l’impression d’être en vacances! Vous imaginez vivre une vie avec la sensation d’être en vacances?! J’adorrrrrre! 

Comme le bonheur ne vient pas seul, j’ai non seulement trouvé d’abord un boulot qui me permets d’oeuvrer ici et maintenant pour le monde de demain, mais en plus je me suis fait un nouveau copain; un chat! Happy est son nom (oui! ce chat est l’exemple du bonheur). Happy était errant et quand il m’a vu, ce fut le coup de foudre réciproque. J’aurais voulutrouver un chat aussi extraordinaire que je n’aurais pas pu. Lui est venu à moi! Il m’a sauté illico sur les cuisses et avant que je n’ai le temps de comprendre ce qui arrivait, il me léchait les oreilles et se frottait à mon cou! Depuis, nous sommes inséparables! Le voici justement!


Joyeux, il grimpe aux arbres et vit sa vie de chat dehors. Le soir, il n’y a pas plus affectueux que lui! Bref, le bonheur Happy!

Heureusement que j’aime mon travail, parce que je ne voudrais plus aller travailler!:-)

Bons rêves!

Toutarmonie

 

Publié dans La vie, nature, Réflexions, Terre | Tagué , , , , , , , , , | 11 commentaires

Merci pour la danse!

  

Toutarmonie

Image | Publié le par | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

L’excellent discours de Steve Jobs à des gradués d’Université

Ce discours, il est en anglais, mais vous pourrez lire la traduction française au bas de la vidéo. Il parle de sa vie, de son expérience et ce qu’il raconte est tellement en ligne avec mon propre vécu! Ça se résumerait probablement en disant de ne pas analyser ses ressentis et de se faire confiance, ne pas chercher à comprendre où cela nous mène, mais il l’explique encore mieux que cela…

Faites-vous plaisir et écoutez-le! Cet homme n’a pas terminé son collège, et pourtant… qui ne connait pas Steve Jobs? Il raconte pourquoi…

Toutarmonie

Vidéo | Publié le par | Tagué , , , , , , , , | 1 commentaire

Le plus gros fardeau

  

Toutarmonie

Publié dans Réflexions | Tagué | 5 commentaires

Difficile au revoir

2016-01-18 21.34.41

Plusieurs personnes ne comprennent pas l’attachement que certains d’entre nous peuvent avoir avec leurs chats. Je peux vous dire que pour moi, les chats sont de magnifiques compagnons de vie. Ils sont intelligents, indépendants, authentiques et chaleureux. Lorsque la connexion est établie entre un humain et un chat, les deux se parlent du regard. Le mien s’exprime beaucoup avec ses yeux! Je le trouve plus authentique, plus vivant qu’une grande majorité d’humains. Oui, c’est un triste constat…

Ce chat, il m’avait choisie… Oui! Oui! Pour de vrai. Étant allergique aux chats, je n’en avais plus. En visite chez le frère de mon copain de l’époque, un chat gris élancé avait sauté sur mon épaule. Rien d’agressif. Il avait juste très envie de venir sur moi. Le maître de ce chat était étonné, car ce n’était pas du tout dans ses habitudes. Il m’avait réellement adoptée! Puis il a éternué! Je savais ce qu’est cette grave maladie féline. Mon copain, connaissant l’amour que je portais aux chats et voyant l’affection que me portait celui-ci, m’a proposé de le ramener. Son frère ne savait plus quoi faire de tous ses chats, et celui-ci, m’a-t-il dit, n’aimait pas du tout aller dehors. Il fallait le forcer. Il avait peur. C’était compréhensible, car il n’avait plus d’odorat avec toutes ses sécrétions. D’ailleurs, il lui manquait une touffe de poil au raz de la peau du cou, car il s’était réfugié trop près d’un moteur d’auto, m’avait-on raconté. Je le savais atteint de la rhino des chats. Il éternuait, toussait et des sécrétions contenant du sang sortaient de son nez. Il fallait donc le traiter et espérer qu’il soit assez fort pour combattre cette maladie. Il fallait également que je ne sois pas allergique. Alors, nous avons fait une attente d’essais pour 3 semaines.

Zoubi bébé

Ce n’est qu’un peu plus tard que je m’étais souvenue avoir pris ce chat en photo 6 mois auparavant alors qu’il était bébé, en 2007. Déjà, il avait hérité de la maladie de sa mère via ses sécrétions. Heureusement pour lui, son système immunitaire fut assez fort pour que le traitement le guérisse. Bien que guéri, il allait toute sa vie être porteur de la maladie sans la transmettre, car pas en phase active. Cependant, il fallait lui éviter le stress sinon ça pouvait se déclencher. À cause de cela, il n’avait pas une très bonne vision. En effet, son œil gauche coulait des larmes rose sang régulièrement (cicatrice de sa maladie) et il ne voulait absolument pas sortir à l’extérieur, se sachant probablement vulnérable. Ça tombait bien, car à cause de ce dont il était porteur, il aurait pu facilement retomber malade en compagnie des chats errants. Il me suivait partout, tout le temps. Vous comprendrez que je ne suis pas allergique à ce chat-là. Pourtant, je ne me prive pas de le caresser et de mettre mon nez dans sa douce fourrure. Un chat sur mesure qui m’avait choisie. Comme j’ai pas mal toujours travaillé de la maison, il travaillait avec moi. Il inspectait même mon travail! Des coussins, il y en a dans chaque pièces de la maison, afin qu’il puisse me suivre confortablement. Il a participé activement à notre vie familiale pendant huit ans et demi. Il est devenu mon ami, mon amoureux, le petit frère de ma fille, mon confident, mon associé (il décidait quand il fallait faire les pauses), mon clown, car il sait être drôle. Il dormait toujours avec moi… jusqu’à récemment.

Bien que je lui donne de la nourriture composée de viande, ce chat préfère les légumes verts et les herbes de toutes sortes! Pour une végétarienne, que demander de mieux!!!

Mais voilà, sa santé s’est dégradée… Nous avons commencé à nous en apercevoir en septembre avec une dent qui se déchaussait… infection de la gencive… et puis il s’est mis à miauler avant et après les visites à sa litière… et puis je l’ai vu pleurer devant les escalier pour que j’aille le chercher, car il avait mal… Je me disais que c’était la vieillesse… Puis ça s’est détérioré rapidement. Il couinait souvent lorsque nous le prenions doucement,  jusqu’à ce qu’on remarque que ses coussinets et ses gencives noirs se décoloraient! Pas bon signe cela… Et nous avons compris que récemment, ses regards insistants nous appelaient à l’aide afin d’abréger sa souffrance.

C’est donc le cœur gros que lundi matin, nous l’amènerons chez le vétérinaire afin de l’accompagner pour son ultime voyage. Nous l’avions sauvé d’une mort certaine et lui avons procuré 8 années 1/2 d’amour et de partage réciproque. Il m’a tellement donné!!! Je ne crois pas aux hasards. Je demeure persuadée que ce chat avait une mission avec moi et celle-ci arrive à terme. Cela tombe pile avec une foule de changements majeurs dans ma vie. Je croyais que Zoubi en ferait partie… mais la vie en a décidé autrement!

Je ne suis pas triste pour lui… car je crois que les chats, comme tous les autres animaux, sont pure énergie! C’est la raison pour laquelle nous les aimons tant. Ils ne jouent pas la comédie, ils n’ont rien à cirer du « paraître », ILS SONT, tout simplement. Ils sont la vie, le vrai et quand un chat vient vers vous, c’est parce qu’il en a vraiment envie.

Je me souviendrai toujours du dernier jour du chat de mon enfance qui a vécu 17 ans. Je revenais du Mexique. Mon chat vivait sa retraite en campagne chez mes grands-parents. Quelque chose avait éclaté en-dedans de lui, avions-nous appris plus tard. Toute la journée, il n’avait pas bougé. Il restait collé aux pierres de la cheminée. On voyait qu’il souffrait. Ma mère et moi comprenions que nous devions abréger ses souffrances, mais comment l’amener chez le vétérinaire? J’avais alors déposé une grande serviette rose sur le sol et à notre grand étonnement, il s’était immédiatement déplacé jusqu’au centre de la serviette et nous regardait avec un air suppliant. Il était prêt!

C’est ainsi d’ailleurs que nous devrions envisager la mort… comme un départ vers autre chose. C’est pour ceux qui reste que c’est difficile… Alors oui, je l’avoue qu’égoïstement, je suis triste du départ imminent de notre matou adoré. Je sais aussi cependant que cela représente une nouvelle étape. Ils ne sont pas dans nos vies pour rien. Ils nous apprennent énormément de choses, si on se donne la peine de les ressentir. Ce chat m’a appris que je n’avais besoin de personne pour être heureuse… sauf que lui, il était quelqu’un, et je sais que je devrai faire le reste du chemin pour finaliser son enseignement…

On les aime, on les pleure, mais on doit les porter dans notre cœur comme des étoiles qui illuminent notre chemin.

Je vous invite à m’envoyer vos pensées d’amour lundi matin à 11:30 heure de Montréal, car je resterai avec lui jusqu’à la fin…

2015-11-17 00.10.21

Toutarmonie

Publié dans Ami extra, Amour, Animaux | Tagué , , , , , , , , , | 13 commentaires

Défi sans produits laitiers ni oeufs en préparation

Tout d’abord, permettez-moi de vous parler de mon défi 30 jours sans produits laitiers ni œufs. Bien que je sois végétarienne depuis de très nombreuses années, devenir végétalienne ne représente pas qu’une simple étape. Se passer de fromage et de beurre n’est pas chose facile! Alors nous avons repoussé la date officielle du début du défi au 1er avril, question de mieux nous préparer.

Le lait

Ne pas utiliser de lait ne représente pas véritablement la portion défi pour nous, puisque nous sommes passés au breuvage de soya en même temps que le végétarisme. Nos préférés sontlait soya

1. Le lait de soya SILK biologique (emballage rouge)
et
2. le lait de soya biologique original SO NICE (emballage bleu).

Dans les deux cas, on les retrouve dans les produits réfrigérés car ceux qui sont dans des emballages tablettes ont des goûts plus prononcés, même si c’est la même compagnie. Je recommande d’en essayer plusieurs afin de trouver celui qui vous convient le mieux. Il existe également les breuvages à la noix de coco, ceux aux amandes ou au riz. Il est possible de préparer soi-même son lait. J’ai trouvé quelques recettes. Je vous en reparlerai lorsque je me serai risqué. Cela fait partie de mes projets à court terme.

La crèmecrème

J’achetais parfois de la crème pour cuisiner. Je la remplace maintenant par la crème de soya Belsoy. On peut aussi utiliser de la crème de noix de coco. Il existe également une excellente glace sans crème, à base de soya de marque SO NICE. J’ai goûté à leur saveur chocolat… délicieux!

Le fromage

Je vous avouerai que je n’ai pas trouvé d’alternative rapide. Presque tous les fromages vendus dans les épiceries de produits naturels contiennent des composés du lait, même si c’est écrit sans lactose. Je ne coupe pas le lait pour n’en garder qu’une partie. Donc je vais devoir affiner mes recherches. Il existe des recettes pour faire des substituts de fromage à partir des noix. Je vous tiendrai au courant de mes expérimentations. Pour le moment, je m’en passe tout simplement.

Le beurre

On peut remplacer le beurre par des beurre de noix. J’aime bien le beurre d’amandes. C’est ce que j’ai mis sur mes galettes sarrasin dimanche matin, que j’avais habitude de napper de beurre avant d’y mettre ma mélasse de dattes. Ce n’était pas comme du beurre, je l’avoue, mais c’était bon quand même. Pour faire cuire les oignons ou les champignons, un peu d’huile d’olives remplace très bien le beurre. Je refuse de manger de la margarine. Même les mouches n’en veulent pas… !

Par contre, je n’ai pas encore trouvé à remplacer le beurre dans les recettes, comme par exemple dans les desserts. Alors je m’abstiens d’en faire pour le moment. C’est la raison pour laquelle je suis allée dévaliser le rayon de livres de recettes végétaliennes à ma bibliothèque du quartier. Je suis alors tombée sur des livres d’alimentation crue et vivante. Des recettes sans cuisson, le but étant de manger les aliments à leur état naturel. On nous explique également quels aliments il ne faut pas combiner… J’ai alors compris que beurre de noix avec pain de céréales est le mélange parfait pour avoir beaucoup de flatulences… Je confirme! C’était donc cela le problème!

C’est appétissant l’alimentation crue, mais actuellement il me manque toujours des ingrédients pour arriver à faire une seule recette. Ils utilisent beaucoup de noix. C’est bon, mais ici les noix sont devenues hors de prix depuis le début de l’année! Donc à suivre…

J’ai fait la découverte d’un outil fort utile pour qui veut manger beaucoup de légumes crus. On peut en faire des spaghettis!!! Le turning slicer de Chef Avenue. Regardez cela! Car qui a dit qu’on ne pouvait pas être créatif en mangeant végétarien et végétalien?

https://www.youtube.com/watch?v=0NlejZ6eXMo&sns=em

Quand j’en aurai un, je vous partagerai mes découvertes!

Les œufs

Curieusement, je croyais que ce serait plus difficile de me passer d’œufs. En faisant des boules de riz arborio, j’ai remplacé l’œuf par une c. à soupe de farine de tapioca diluée dans 2 c. à soupe d’eau. Les boules n’ont jamais été aussi fermes!!! Le résultat était mieux qu’avec de lmayo’œuf! Pour plusieurs recettes, il est possible de tout simplement ne pas mettre d’œufs. Il existe de nombreuses autres possibilités que j’ai lu, mais je ne trouve plus où j’ai placé cette information. Évidemment, il existe également le « substitut à œufs » en poudre, vendu dans les magasins d’alimentation naturelle. Cela dépanne et au début, c’est fort commode pour éviter de faire marche arrière. Avant, je faisais ma mayonnaise moi-même, mais celle-ci comportait des œufs… Pour le moment, j’achète une mayo vegan excellente de marque VEGANAISE. J’éviterais la mayonnaise SPECTRUM, car elle goûte trop le citron!

Une véritable extra-terrestre

 Là où je me sens vraiment extra-terrestre maintenant, c’est lorsque je sors dans un endroit public. que ce soit un restaurant, un café, une boulangerie… trouver des aliments sans beurre, sans lait et sans fromage relève du miracle!!! Comme le week-end coïncidait avec mon anniversaire, j’ai eu l’occasion de constater l’ampleur du défi! Ma mère est venue passer le week-end chez moi. Premier soir, elle m’invite dans un resto. Je connais ce resto pour leurs hamburgeurs végés délicieux. Ils font eux-mêmes les boulettes. Par contre, il est évident que leur mayo avait des œufs… Qu’est-ce que j’ai fait? Ben je l’ai mangé quand même parce que je ne peux pas manger que de la salade. Je vais me faire une liste d’endroits végans, mais comme tout cela est nouveau, j’ai laissé passer pour la mayo. J’ai toutefois résisté à me prendre une poutine… (pour les européens, la poutine est un plat très québécois de frites avec sauce brune et fromage en grains qui fait quick quick sous la dent). Oui, j’ai réalisé ce week-end que la poutine ne pourra plus faire partie de mes plats dépanneur dans les resto où il n’y avait rien de végétariens. Petit deuil.

Arrive l’étape de choisir un dessert pour ma soirée d’anniversaire… hou la la … pfff… Je me sentais vraiment à part, j’avoue! C’est là que j’ai décidé de repousser le début du défi au 1er avril.😉 L’an prochain, je célèbrerai mon anniversaire de manière totalement végétalienne, mais ce n’était pas une bonne idée de commencer le jour de mon anniversaire.

mes-pates-maison-sans-oeufsCela dit, j’ai reçu en cadeau quelque chose que je souhaite avoir depuis quelques mois: une machine à faire des pâtes fraîches. Un ami français à qui j’avais envoyé une recette de lasagne me répond il y a quelques mois que c’est l’horreur de mettre dans les ingrédients « une boîte de pâtes à lasagne »! Je lui demande qu’est-ce qu’il prendrait lui? Il me dit qu’ils font leurs propres pâtes! Je suis étonnée car je ne connaissais personne dans mon entourage faisant ses propres pâtes. Je lui demande comment il faisait, ce qu’il m’explique. Il me dit qu’il n’y a rien de plus simple à faire. Cependant, la machine pour pâtes (laminoir) est très utile. Je n’en avais évidemment pas. Alors depuis ce jour, je n’achetais plus de pâtes en sacs, je me servais de mes réserves en attendant de me procurer la machine pour faire les miennes. C’est donc chose faites. Dès le premier jour, je me suis lancée. Non, mes pâtes n’ont pas d’œufs. Elles sont DÉLICIEUSES!!! Mon ami avait évidemment raison! C’est facile, meilleur au goût et après un repas de pâtes, je ne ressens pas de lourdeur comme avec les pâtes achetées en grandes surfaces. La recettes est simple:

2 tasses de semoule de blé dur
1/2 c. à thé de sel
1/2 tasse d’eau tiède

On pétrit la pâte une dizaine de minutes.

J’ai préféré une machine à pâtes manuelle. Deux machines (italiennes) se démarquent des autres. La Marcato avec 9 degrés d’épaisseur et la Impéria avec 6 degrés. La Marcato vient avec une très longue garantie, pas la Impéria, mais au final, elles sont très semblables, sinon que le prix de la Impéria est presque moitié moins que celui de la Marcato. J’ai hésité avant de choisir la Impéria parce que je m’imaginais que des pâtes plus fines seraient un avantage. Pourtant, la première fois que j’en ai fait, je me suis rendue jusqu’au niveau le plus fin de mes 6 niveaux et mes pâtes étaient trop minces!!! Donc vaut mieux en rester au niveau deux. Alors à quoi bon de payer plus cher pour 9 niveaux qui ne sont pas utiles? La deuxième fois, j’ai rincé mes pâtes à l’eau après la cuisson parce qu’elles sont trop collantes autrement. À la troisième fois, je maîtrisais très bien la technique en faisant de belles feuilles de pâtes rectangulaires. Très plaisant à faire! Un succès!

Toutarmonie

 

 

Publié dans Réflexions | 18 commentaires

Pour remplacer écologiquement le duvet

Un follicule d'asclépiade à maturite

Les follicules sont à maturité et prêts à être récoltés. La récolte doit se faire avant que la « perruche » craque et que les fibres apparaissent.   Photo : Radio-Canada/Jean-Michel Leprince
Publié dans alternative écologique, Changement, Faire une différence | Tagué , , , , | 1 commentaire