Notre corps est une planète

J’ai commencé depuis peu un cours en ligne de 300 heures d’anatomie et physiologie humaines en complément de mes études d’herboristerie. Quand j’ai reçu mon livre, j’étais un peu impressionnée par sa taille et la quantité d’informations qui s’y trouvait. En le feuilletant, je devenais de plus en plus fébrile à l’idée d’enrichir mes connaissances sur ce sujet important. À moins de travailler dans le domaine médical, nous connaissons très peu de choses sur notre propre corps et son fonctionnement. Peut-être le respecterions-nous davantage si nous en connaissions tous les rouages! Nous protégeons les chiens et les chats, mais nous maltraitons nos formes!

Le corps humain et son fonctionnement sont hallucinants! Chaque organe a un rôle a jouer, mais également chaque partie, chaque cellule, travaillent avec le reste de notre formidable véhicule. Par exemple, nous avons des thermomètres intégrés et si la température de notre corps s’élève, un mécanisme se déclenche afin de rétablir l’équilibre. Si vous vous coupez un doigt, votre corps constate qu’il y a rupture d’un vaisseau sanguin. Il enclenche un processus de réparation pour colmater la fuite. Il se formera une agglutination de plaquettes et de substances chimiques jusqu’à ce que cela crée un bouchon (une gale!) qui empêchera la fuite du sang. Tout est réglé au quart de tour afin que règne l’équilibre; l’homéostasie. Cet équilibre est tel qu’il est considéré que la plupart des maladies sont causées par un déséquilibre homéostatique. Nous savons tous que si le système digestif ne fonctionne pas bien ou que si le système respiratoire ne va pas bien, il aura un impact sur tous les autres systèmes. Je ne veux pas vous donner un cours d’anatomie ici, mais l’interrelation entre chaque constituant n’est pas sans rappeler la planète et ses êtres vivants. Éliminez les abeilles et c’est la cata! Elles sont responsables de 70% de la pollinisation, laquelle est essentielle pour les cultures.

Dans le parc Yellowstone aux États-Unis, l’extinction du loup a perturbé l’équilibre naturel pendant 70 ans. La réintroduction de 14 loups a complètement modifié l’écosystème jusqu’à modifier la rivière et le panorama! Si vous avez quelques minutes, je vous invite à visionner la première vidéo sous-titrée (mauvaise traduction). Si vous avez une heure, je vous encourage à visionner la 2e vidéo en français.

Mauvais sous-titrage français.

Imaginez si d’éliminer les loups peut déséquilibrer un écosystème et même le panorama, ce que les pesticides peuvent créer comme déséquilibres. Nous humains avons tendance à oublier les multiples interrelations entre tout. L’impact d’un barrage. L’impact de ramener une tortue de Floride, laquelle est porteuse d’une maladie. L’impact de nourrir les oiseaux migrateurs à l’automne, lesquels partent généralement quand il n’y a plus rien à manger.

Le plus impressionnant dans tout cela et c’est ce que je retiens de plus important. Tout le fonctionnement complexe de notre corps s’opère TOUT SEUL, sans que vous n’ayons à nous en occuper. Notre corps y arrive même quand nous le nourrissons mal, trop ou pas assez, pendant un certain temps. Il travaille sans relâche, mais sans que nous ayons à lui dire quoi faire. Il est clair que si nous connaissions tous ses défis, nous en prendrions plus soin, mais pourquoi en serait-il autrement de la nature et de notre planète?

Comme l’humain veut tout contrôler et tout détruire, il se voit aux prises avec des problèmes engendrés par ses actions. Un problème en entraînant un autre et ainsi de suite jusqu’à ce que nous ne sachions plus comment rétablir cet équilibre qui était pourtant naturel. Ne vous occupez pas de votre pelouse pendant un certain temps et vous verrez la nature reprendre ses droits. Des plantes médicinales pousseront sous vos yeux sans que vous ne les ayez plantées! N’est-ce pas formidable et magique?

Nous avons ici et maintenant la possibilité de repenser nos choix de vie, de réfléchir à nos besoins véritables et de nous poser quelques instants afin de regarder cette nature avec un regard nouveau.

Si nous arrivons à vivre nos quotidiens sans même penser au travail constant de tout ce qui compose notre forme humaine (nos cellules, nos organes, nos systèmes, aux échanges de minéraux, vitamines, nutriments, etc.) peut-on comprendre que nous n’arriverons JAMAIS à modifier de manière importante la nature sans affecter tout plein d’autres choses.

Quand je regarde tout ce qui se passe à l’échelle planétaire, je ne peux m’empêcher de penser que la planète tente d’enrayer un de ces plus gros problème; nous. Si on découvre une personne qui vient de se faire agresser, on ne continue pas de l’agresser. On tente de la protéger, de la soigner, de l’aimer encore plus pour apaiser ses souffrances. Ne serait-il pas temps d’en faire autant avec notre planète?

Toutarmonie

Publicités
Vidéo

La permaculture expliquée dans un manga

Je vous présente un animé avec des personnages manga expliquant la permaculture. Faut croire que notre monde commence à s’ouvrir à autre chose pour que même dans l’univers des mangas, ils en parle, vous ne pensez pas?

par Toutarmonie

Vie d’un pissenlit

Je vous partage ici un mignon petit film d’animation sur la difficile vie d’un pissenlit en région urbaine.

Depuis que je prends de la racine de pissenlits en teinture mère et que j’en savoure ses bienfaits, je m’explique mal que tant de gens les détestent!

Une plante à découvrir!

Par Toutarmonie

Vidéo

L’excellent discours de Steve Jobs à des gradués d’Université

Ce discours, il est en anglais, mais vous pourrez lire la traduction française au bas de la vidéo. Il parle de sa vie, de son expérience et ce qu’il raconte est tellement en ligne avec mon propre vécu! Ça se résumerait probablement en disant de ne pas analyser ses ressentis et de se faire confiance, ne pas chercher à comprendre où cela nous mène, mais il l’explique encore mieux que cela…

Faites-vous plaisir et écoutez-le! Cet homme n’a pas terminé son collège, et pourtant… qui ne connait pas Steve Jobs? Il raconte pourquoi…

Toutarmonie

Vidéo

Un cancérologue intéressant!

Voyez cette entrevue de Drucker avec Henry Joyeux, un cancérologue, qui parle de notre alimentation. Très intéressant, bien que je crois qu’il aurait pu moins ménager les gens au niveau de la viande…

Alors pour le lait, il le déconseille tout à fait, expliquant que le lait de vache est fait pour les veaux, pas pour les humains. Quand manger du yogourt? La veille de votre décès…! 😉

Toutarmonie

Un jardin en hiver dans sa fenêtre

Un jardin de fenêtre
Un jardin de fenêtre     Photo : Gabrielle Lamontagne-Hallé

Il est possible de cultiver chez soi pendant la saison froide, notamment grâce à l’agrofenêtre (window farming). Il s’agit d’un jardin intérieur suspendu devant une fenêtre et utilisant des bouteilles de plastique ou de verre récupérées. Notre collaboratrice en agriculture urbaine, Gabrielle Lamontagne-Hallé, propose une première chronique d’une série de trois sur les potagers de cuisine.

L’artiste américaine Britta Riley a lancé cette idée à Brooklyn en 2009. Son but était de développer une culture intérieure adaptée aux petits appartements new-yorkais. Le concept Windowfarms a été élaboré par une communauté d’internautes (45 967 membres à ce jour). Il en a résulté un modèle hydroponique vertical à partir de bouteilles récupérées, dans lequel l’eau circule en circuit fermé.

À Montréal, une jeune entreprise d’aménagement du nom de BioCité a fait de l’agrofenêtre l’un de ses produits de niche depuis sa fondation en 2012. L’entreprise s’est inspirée de Windowfarms pour offrir à sa clientèle une version plus esthétique et plus durable de ces jardins de fenêtre. Elle vend et installe ces systèmes. Il est aussi possible de le fabriquer soi-même.

Source: Radio-Canada

Toutarmonie

Vidéo

Au Jonathan qui vit en nous…

jonathan1

« Pour voler à la vitesse de la pensée vers tout lieu existant, il te faut commencer par être convaincu que tu es déjà arrivé à destination »

                                                                                             Richard Bach

Je vous présente ce soir un classique. Je l’avais déjà publié en mars 2011. Peut-être n’étiez-vous pas nés lorsque ce film est sorti… car il date de 1973. Moi j’étais trop jeune. Ce fut dans les années 80 que je l’ai découvert. Peut-être qu’à l’époque où il était sorti, vous ne l’aviez pas vu car vous n’étiez pas rendu là dans votre cheminement. Peut-être pensiez-vous alors qu’il n’était question que d’oiseaux… mais le film tiré du livre de Richard Bach « Jonathan Livinsgton le goéland » est une belle illustration d’un « être » qui se cherche et qui découvre qui il est vraiment… jusque dans le parallèle… Vraiment un beau film que j’apprécie encore regarder à l’occasion. Excellente musique de Neil Diamond en bonus.

Le voici dans son intégralité en deux parties. Bon visionnement!

Partie 1

Partie 2

Toutarmonie