Et quoi encore… ?

Ça fait longtemps que je n’ai rien partagé… Je vais bien, je vous rassure. Et vous, comment allez-vous?

Je vous écris de mon téléphone, puisque je suis sans électricité depuis samedi 16 h 50. Nous sommes lundi soir…

Le 9 mai, il faisait encore froid ici. Le printemps n’était pas au rendez-vous. J’avais encore de la neige sur le terrain.

9 mai 2022

Pendant qu’on se les gelait, un ami français me disait que c’était la sécheresse en France!

Puis, les 12-13-14-15 mai, nous avons eu une canicule ici (juste avant la pleine lune, ça aussi c’est bizarre parce qu’à la pleine lune, il fait généralement plus froid). Un truc de malade! En un week-end, tous les arbres ont déployé leurs feuilles. C’était magnifique ce vert tendre! Le mercure oscillait entre 30 et 33 Celcius ! Gros contraste.

Après la pleine lune, le froid est revenu. Quand je parle de froid, je parle de nuit de gel sous zéro!!!!

Ce fut comme cela toute la semaine passée. Des nuits glaciales. Des jours pas chaud du tout. Pas de soleil. De la pluie froide. Les jeunes feuilles tendres des arbres faisaient pitié!

Les feuilles frigorifiées

Partout, les feuilles pendaient tristement, en manque de chaleur et de soleil.

Et jeudi, les températures ont commencé à remonter. Un long week-end de 4 jours nous attendait, puisque c’était férié aujourd’hui. Samedi, nous avons reçu une alerte d’orages violents sur nos téléphones, radios, télé….

On a entendu du tonnerre lointain, on a vu des nuages, et ça s’est calmé. Nous avons été plusieurs à nous dire que ça allait passer. Puis tout d’un coup, le vent s’est levé et le spectacle dehors était d’une grande violence. Des vents incroyables… une vision d’apocalypse! Ça a un nom: derecho! Ça n’a pas duré longtemps, mais nous sommes sans électricité depuis ce temps. Chez moi, je n’avais que des petites branches mortes au sol et je me considère très très très chanceuse. Gratitude!

Ailleurs, ce sont des visions cauchemardesques! De très gros arbres sont tombés un peu partout, entraînant avec eux les poteaux électriques et les fils internet. De gros arbres barraient les routes, petites et grandes. Une parente a vu 8 gros arbres tomber en même temps devant elle. Elle croyait que la fin du monde était arrivée!!! Des histoires comme ça, il y en a une tonne… J’ai contacté tous mes amis des régions visées pour m’assurer qu’ils étaient ok.

C’est comme ça un peu partout, principalement dans 3 régions du Québec. Et pour rajouter à cela, la nuit ça flirte avec les zéros! Nuits glaciales. Le jour, on entend la valse sonore des tronçonneuses, et selon les endroits, le concert des génératrices.

Pas besoin de vous dire qu’aujourd’hui, plus rien n’est froid dans le frigo! Quant au congélateur, je ne l’ai pas ouvert et je croise les doigts. Alors, c’est décidé, maintenant je vais faire un max de conserves dans des pots avec mes provisions.

J’ai la chance de vivre près d’un lac, alors je vais y puiser de l’eau pour nos besoins, puisque la pompe du puits ne peut fonctionner sans courant.

Les gens qui ont des génératrices ont été surpris puisque les stations essences étaient fermées aussi!!! Et quand on sait que le prix de l’essence a bondit indécemment ces dernières semaines, ainsi que le prix dès génératrices, on peut se demander la pertinence d’un tel appareil lors d’une longue catastrophe…

Pendant ce temps, je lisais qu’au Brésil, il faisait un froid record détruisant les récoltes. il neigeait… https://www.meteomedia.com/ca/nouvelles/article/une-vague-de-froid-historique-sevit-au-bresil

Des connaissances qui possèdent une ferme bio ont vu leurs deux serres prendre le bord. Détruites, ainsi qu’une partie des récoltes. les plants qui restent sont des plants fragiles et il fait froid encore cette nuit. Je vous écris assise devant un bon feu dans la cheminée, parce qu’il fait froid.

Partout dans le monde, il se passe des trucs bizarres avec la météo.

Des crues en Indes affectent actuellement les cultures de céréales… entre autres.. (Des crues frappent plus de 700 000 personnes)

Cliquer ici pour regarder la vidéo

Inondations montres au Honduras…

En Irak, les tempêtes de sables se succèdent… https://www.meteomedia.com/ca/nouvelles/article/neuf-tempetes-apocalyptiques-rendent-les-gens-malades

Comme si quelqu’un s’amusait à contrôler la météo… Il y a matière à se questionner, quand on entend jusqu’à la banque d’Angleterre prévenir d’une pénurie alimentaire catastrophique… puisque ça fait un an et demi que nous voyons cela venir. Tout semble en place pour que cela se produise.

Prix du diesel exhorbitant, avec menaces de bientôt ne plus pouvoir en avoir – donc plus de transport de marchandises…. Plus d’engrais en période de début de culture… et pour ajouter sur le tas, la météo joue au yoyo, détruisant les provisions des gens, détruisant les cultures naissantes ou empêchant celles-ci.

(Oups! Ma batterie va s’éteindre… je continuerai demain)

Nous sommes maintenant mardi soir. Hier, je me suis foulée la cheville d’aplomb. Donc aujourd’hui, j’ai réussi à trouver une pharmacie ouverte à un village voisin, malgré la panne, pour m’acheter des béquilles. Ils accompagnaient les clients dans les allées avec une lumière. Il fallait payer en argent comptant, parce qu’il n’y avait pas de courant. Sur les médias sociaux, c’est plein de gens qui demandent où ils acceptent les cartes bancaires ou de crédit, parce que peu de gens ont de l’argent papier sur eux. Quand bientôt ils auront mis en place l’identité numérique (et cela ne sera vraiment pas long) et que l’argent en papier n’existera plus, que se passera-t-il lors des grosses pannes majeures?

Je suis allée ce midi au chalet de la municipalité où il était possible de se doucher et de charger les petits appareils. À côté de moi, un homme rechargeait sa liseuse électronique, en lisant justement. Même le plaisir de lire un livre physique n’est plus possible quand tout est numérique. Si vous vous dites que oui mais c’est plus écologique un livre numérique… faites vos recherches car je n’en suis pas certaine du tout! Tous ces appareils à l’obsolescence programmée ont la vie courte, sont polluants, alors qu’un livre papier traverse les générations!

Réalisez-vous l’énorme dépendance qui s’est installée?

Alors que j’attendais mon tour pour la douche du côté des femmes, j’ai entendu les hommes parler de l’autre côté… l’un d’eux a dit qu’en 2022, franchement, il fallait couper tous les arbres proches des fils électriques. Il a ajouté « Tant pis pour les écolos, ça n’a pas de bon sens! » Les autres acquiesçaient! Alors ces messieurs quittent la ville pour vivre en nature en campagne et pour les accommoder, il faudrait détruire la nature qu’ils sont venus retrouver. Wow! Je vous avoue que moins je vois l’Homme (tout genre confondus), mieux je me porte. C’est franchement décourageant!

Il y a quelques semaines, un voisin s’étonnait de me voir fendre les arbres morts que j’avais coupé avec un clou à fendre et une masse. Il me disait que je serais bien mieux de m’acheter une fendeuse électrique. Ça irait plus vite sans effort… Je n’avais pas envie de lui expliquer pourquoi je ne ferais pas cela, mais hier, avec mes outils manuels sans électricité, je pouvais travailler sur mes bacs à fleurs avec des bouts de planches récupérées. Ma scie japonaise était bien plus utile qu’une scie sauteuse, en pleine panne.

Je vous entends dire que c’est quand même rare qu’on de retrouve sans courant… et je vous répondrai simplement ceci: de moins en moins rare!

Retrouver notre autonomie est très important dans ce qui vient à mon avis.

Très important…

Nous sommes mardi soir et je n’ai toujours pas d’électricité.

Toutarmonie

Publicité

7 réflexions au sujet de « Et quoi encore… ? »

    1. Hi Shawsy! Because we had a very violent storm on Saturday, with deadly winds. Huge trees were falling like a sheet of paper everywhere. It destroyed the electric system in so many places that it is very difficult to fix. They need before to secure the wires, and cut all the trees. And after, they have to rebuild the electrical system everywhere. People died. Trees on cars, on houses, on roads… it’s catastrophic. We were lucky!

  1. Couper les arbres pour épargner les câbles électriques est effectivement une solution affligeante. Au pire, on enterre les câbles. Au mieux, on évite d’habiter à la campagne. Car chaque habitant en campagne consomme du terrain pris sur la Nature, auquel il faut ajouter les routes pour desservir la maison, les câbles disgracieux pour l’électricité et le téléphone. Sans parler de la pollution engendrée quotidiennement par la circulation automobile. Selon moi, habiter en campagne est un non-sens écologique.
    Après, il est vrai qu’habiter en ville n’est financièrement pas à la portée de tout le monde. Mais l’achat est vite rentable car on économise sur le transport (on peut même se passer de voiture).
    De toute façon, j’ai l’impression qu’il est trop tard. La Nature est malade de notre pollution, de nos excès. Et nous allons souffrir avec elle…

  2. Beaucoup de désastre.

    Je compatis.

    Je te cite : « Retrouver notre autonomie est très important dans ce qui vient à mon avis. » : SAGES PAROLES.

    A toutes fins utiles :

    En plein mois de mai, le Colorado perd 30 degrés et finit sous la neige
    Durée : 1 mn 30

    Résumé SOTT – Avril 2022 : Changements Météorologiques Extrêmes
    Durée : 23 mn 06
    https://aphadolie.com/2022/05/05/resume-sott-avril-2022-changements-meteorologiques-extremes/

    Dans l’article que j’ai publié de SOTT, il y a des parallèles avec certains passages de ton article.

    Courage Toutarmonie.

    Aphadolie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s