Complicité pas si étonnante que cela

Un bébé otarie s’est approché d’un bateau, et il est monté à bord. Le petit semblait épuisé, et probablement qu’il se sentait en confiance car il s’est allongé près de l’homme qui filmait, et il s’est mis à se frotter contre lui et à s’abandonner. Cela a duré environ une heure. Une heure de merveilleuse complicité qui, vous le devinez, a changé la vie de cet homme. Il affirme que ce fut le jour le plus merveilleux de sa vie.

Ce qui m’étonne moi, ce n’est pas tant que l’otarie se soit lié d’amitié si rapidement, car nous sommes tous inter reliés (les animaux le savent, eux), mais plutôt, comment des gens peuvent tuer des êtres dotés d’autant de sensibilité?

Voici donc la vidéo de cette belle rencontre.

Ici une vidéo montrant une touriste se faisant câliner par un bébé éléphant de mer.

Mais alors, pourquoi des animaux totalement différents, reconnus pour être des prédateurs, se lient d’amitié et d’affection avec d’autres animaux? Nous voyons de plus en plus de vidéos montrant l’humain tuant ses semblables, et de plus en plus d’animaux aidant d’autres animaux totalement différents!!!! Cette vidéo en témoigne…

Les animaux sont nos amis. Il serait grand temps de les respecter et de les aimer en retour, sans distinction quant aux espèces.

Toutarmonie

Publicités

En symbiose avec la nature

rivière St-CharlesJe partage avec vous ma découverte du jour en pleine nature. Un parcours zen de 20 km le long de la rivière Saint-Charles au nord de la ville de Québec où les canards viennent nous saluer en caressant pratiquement notre embarcation, comme sur cette photo. C’était tellement zen! Un petit castor a nagé devant moi à un moment donné… Un endroit formidable pour pagayer dans un environnement paisible et ressourçant, pour ne pas dire enchanteur, que ce soit en kayak de mer ou en canot.

Il est possible de louer ces embarcations chez Canots Légaré, situé au bord de la rivière à la hauteur de Val Cartier. Cette entreprise familiale en est à sa 5e génération… ! Vous serez reçus avec des sourires et beaucoup de professionnalisme.

Et si pagayer n’est pas dans vos cordes, mais que vous aimez les randonnées, vous serez ravis de suivre le parcours du parc linéaire de la rivière Saint-Charles.

Voici des photos que j’ai trouvé de l’endroit sur le web.

ckayakqcToutarmonie

Un magazine sain… pour une maison saine!

maison saine

J’en ai déjà parlé dans un de mes blogues, mais j’en reparle aujourd’hui car le magazine de la maison saine offre une intéressante promotion actuellement. C’est un magazine qui parle également de bio, de santé, et de ce que vous n’entendrez pas nécessairement à la télé…

Vous pouvez même recevoir votre magazine électroniquement, donc sans gaspillage de papier, ou un CD-rom contenant toutes les archives des numéros précédents de 1994 à 2012!

Voici leur promo durant les Fêtes:

Vous pouvez visiter leur site web en cliquant ICI.

Toutarmonie

Le plus petit caméléon

Crédits photo: Plos One

Brookesia micra est le plus petit caméléon au monde. Le spécimen a été découvert avec trois autres espèces de caméléons miniatures sur Nosy Hara, un îlot au large de Madagascar lors d’une expédition destinée à répertorier des petits reptiles qui, jusqu’à présent, n’avaient jamais été décrits.

Crédits photo: Plos One

D’autres photos sur le site de Maxisciences.

L’exceptionnel témoignage d’Anita Moorjani

Voici l’exceptionnel témoignage d’Anita Moorjani , revenue de la mort au terme d’un cancer en phase terminale qualifié d’incurable, et qui nous parle de ce qu’elle a vécu dans l’au-delà, les raisons pour lesquelles elle est revenue et comment elle a guéri son corps en quelques jours à l’hôpital, uniquement parce qu’elle avait compris l’être divin qu’elle était.

Les propos qu’elle tient ne seront pas sans vous rappeler ce que vous lisez à travers les articles de ce site. Ce que j’ajouterai par rapport à son magnifique témoignage est que l’identification des mécanismes de notre ego est la phase essentielle qui nous ouvre les portes de notre propre divinité ici-même, incarnés que nous sommes dans un corps de matière au sein de la dualité. Ce qu’elle a fait à travers son expérience exceptionnelle est ce que nous sommes tous en train de faire en conscience, pour peu que nous entreprenions de déconditionner tranquillement tous les aspects du moule de nos limitations, qui finalement est essentiellement tissé de peurs et d’ignorance. (Voir L’Eveil en Soi 1 et 2). La beauté de la chose en ces temps extraordinaires est qu’il ne faudra pas passer par la case « mort » pour le réaliser.

Merci à Guillaume qui m’a transmis ce témoignage.

Source: Le Passeur.

Anita Moorjani / Lilou Mace : Guérison d’un cancer de classe 4B – 46mn 47″ – VO sous-titrée en français

Spectaculaire phénomène naturel

Publié sur 2012 nouveau paradigme:

En Antarctique, la BBC filme un en accéléré un incroyable phénomène sous-marin

Des caméramans de la BBC sont parvenus à enregistrer des séquences d’un phénomène inhabituel désigné par les scientifiques sous le nom anglophone de « Brinicle ». Les images présentent une effrayante colonne d’eau salée en dérive sous les eaux de l’Antarctique, gelant tout ce qui croise son parcours.

Pour la toute première fois, Hugh Miller et Doug Anderson, caméramans de laBBC, ont filmé sous la surface de l’océan australe, l’évolution d’un processus hors du commun. Baptisé « brinicle » par les scientifiques, le phénomène désigne une colonne d’eau fortement salée, plus dense que le reste de l’océan qui l’entoure, et plus froide que la glace.

La formation en question diffère notablement de la glace solide et dense observable en surface, plutôt assimilable à une éponge imbibée d’eau de mer. Sa structure extrêmement redoutable pour l’environnement sous-marin lui vaut son surnom de « doigt de glace de la mort ». A la dérive sous la surface de l’océan austral, le « brinicle » évolue comme une rivière, gelant tout ce qui se trouve sur son passage. Etoiles de mer, oursins, et tout organisme du plancher océanique se retrouvent petit à petit pris au piège sous une toile de glace meurtrière.

Pour pouvoir capturer le phénomène sur le vif, l’équipe de la BBC a disposé une plate-forme de plusieurs caméras sur la plancher de l’océan Austral, près de l’île volcanique de Ross. « En explorant les alentours de cette île, nous sommes tombés sur une zone où trois ou quatre « Brinicles » s’étaient déjà formés et un était actuellement en cours » se souviens Hugh Miller.

Il ajoute : « Ça a été un peu la course contre la montre car personne ne savait réellement à quelle vitesse il pouvait se former« . Contre tout attente, l’opération s’est avérée un succès. Les images enregistrées ont été montées en accéléré afin de rendre compte pour la toute première fois, du fascinant spectacle retraçant le macabre phénomène naturel.

Voir le vidéo:

Bien au-dessus des nuages

Je partage aujourd’hui ce texte publié le 2 septembre 2011 par Le Passeur

Par le Passeur.

Pendant que la routine sans surprise des infos traditionnelles continue à déverser l’habituelle soupe des faits divers et sportifs et autres pantalonnades politiques, les signes visibles se multiplient à travers le monde et convergent vers une date maintenant proche où quelque chose va se produire. Quelque chose qui aura le pouvoir de changer instantanément la face du monde.

Il ne s’agit surtout pas de s’inventer encore des peurs mais de pouvoir regarder en face avec une grande sérénité ce qui se prépare pour bien en saisir la perspective et l’enjeu. Plus grand sera le nombre de celles et de ceux qui demeureront attentifs aux gesticulations des marionnettistes sans en faire le centre de leurs préoccupations, plus grand sera le nombre de celles et ceux qui ne verseront pas dans l’incompréhension et ne cèderont pas à la peur qu’ils tenteront de leur inoculer.

La liste des phénomènes étranges et totalement nouveaux qui zèbrent la terre et le ciel est devenue interminable. Des arcs en ciel nocturnes, l’observation tous azimuts d’ovnis avec des passages massifs de plusieurs dizaines, voire centaines de vaisseaux dont témoignent les caméras et qui obligent à fermer temporairement des aéroports, les hécatombes d’oiseaux et des peuples marins depuis plusieurs mois, le rougissement des eaux de rivières, de lacs et de glaciers, la liquéfaction, les effondrements et les fissurations des sols un peu partout, des sons puissants venus de nulle part entendus et enregistrés en maints endroits, des formations nuageuses sidérantes, l’Etna qui se met à faire des ronds de fumée, la multiplication des météores, les boules de feu inexpliquées qui traversent les cieux un peu partout, des séismes et des éruptions volcaniques à n’en plus finir, des observations plus qu’insolites sur plusieurs planètes du système solaire ainsi que des anomalies gravitationnelles, le bouleversement des champs magnétiques de la Terre (qui pourrait d’ailleurs expliquer les hécatombes d’oiseaux et de poissons)… La liste est vraiment interminable, tout ça dans un contexte de contamination nucléaire et de situation économique mondiale au bord de la rupture.

Pour conclure arbitrairement la liste, on constate depuis plusieurs jours un déplacement des énergies souterraines de la planète visible à travers l’activité sismique. J’observe celle-ci depuis plusieurs années et je n’ai jamais vu ce qui vient de se passer. Jusque-là l’essentiel de l’activité sismique du globe terrestre se concentrait sur la zone appelée la ceinture de feu, qui englobe l’Asie, l’Océanie et la côte Ouest de l’Amérique du Nord. Hors, il y a environ une semaine, soudainement, toute l’activité a disparu dans cette zone pour se reporter vers la cote Est des Etats-Unis et surtout vers l’Europe. C’était au moment où a eu lieu le séisme très inhabituel qui a touché Washington le 27 août. En Europe, on a enregistré un séisme important en Suède et plus de 10.000 séismes en six jours en république Tchèque. Ces derniers jours, on observe à nouveau quelques séismes sur la ceinture de feu, mais ils demeurent minoritaires en nombre. Parallèlement, la presque totalité des super-volcans de la planète dont j’avais signalé le réveil soudain en Juin poursuivent leur activité puisque neuf d’entre eux se sont manifestés en août dont cinq ces cinq derniers jours.

Ca c’est pour l’observation. Maintenant que se passe-t-il du côté des institutions ? On a déjà beaucoup évoqué à travers le web le déplacement des troupes militaires de l’Est vers l’Ouest des Etats-Unis, ainsi que la demande de la NASA auprès de son personnel de se préparer à une situation d’urgence. Quatre nouvelles informations surprenantes viennent de poindre qui semblent se vérifier par d’autres sources que celle initiale de Wikistrike.

Tout d’abord la Chine et l’Inde viennent de reconnaître mutuellement l’existence d’une base souterraine d’ovnis sur le sol Chinois, dans l’Himalaya, tout près de l’Inde. C’est une information que l’on détenait depuis plusieurs années déjà, mais elle vient seulement d’être officiellement confirmée. (A noter que c’est loin d’être la seule base). Il va falloir être très vigilant par rapport à la manière dont va être traitée ce type d’information dans les temps à venir. Si je m’en tiens à la déclaration faite par le Ministre Indien de la Défense, la manipulation destinée à engendrer la peur semble s’amorcer : « L’Inde a trouvé une base active d’OVNIS dans l’Himalaya. Nous travaillons avec la Chine et l’ONU pour discuter de la façon de traiter cette incursion étrangère. Nous ne voulons pas que nos populations soient alarmées. Nous sommes confiants que nous pouvons contenir cette menace d’une culture étrangère. »

Il est dit sur Wikistrike que le Groupe d’experts des Nations Unies sur les Extraterrestres (eh oui, ça existe !) a convoqué une réunion d’urgence pour le 22 septembre 2011 afin de traiter du problème de la base d’ovnis. A noter que l’ONU a désigné en Septembre 2010 une ambassadrice chargée d’accueillir les stellaires, l’astrophysicienne Mazlan Othman.

La seconde nouvelle importante et simultanée est l’annonce d’une conférence de presse conjointe entre la NASA et… le Vatican entre le 11 et le 15 Septembre prochain. Pour ceux qui s’interrogeraient, le lien visible entre les deux institutions est l’observation spatiale. Le Vatican possède en effet deux observatoires astronomiques très performants – dont l’un s’appelle… Lucifer, ça ne s’invente pas – qu’ils ont financés et installés sur la territoire des Etats-Unis. Que cherchent-ils me demanderez-vous ? On peut assez raisonnablement penser que nos amis Sumériens ne nous ont pas transmis de bêtises lorsqu’ils parlaient d’une planète qui revient cycliquement dans le système solaire. Je vous laisse faire le lien.

La troisième information intéressante nous vient de Gary MacKinnon, le hacker anglais récemment condamné à 70 ans de prison aux Etats-Unis pour avoir pénétré le système informatique du Pentagone. Selon lui, ce qu’il a trouvé de plus étrange est une « liste d’officiers non-terrestres » et des transferts entre des navires de la flotte qui n’existent pas au sein de la marine américaine. L’armée américaine opérerait-elle hors de la planète comme nous sommes nombreux à le dire depuis longtemps ? Elle aurait donc la technologie pour cela ?

Dans son interview à la  BBC, Gary MacKinnon a déclaré entre autres choses, que  » le « Disclosure Project«  (Projet Révélation) comptait des personnes très crédibles affirmant toutes qu’il y existe une technologie ovni. Il y a l’anti-gravité, il y a l’énergie libre,  c’est d’origine extraterrestre et ils ont capturé des vaisseaux et les ont conçus à l’inverse ».

La dernière nouvelle étonnante date de fin août lorsque la télévision Fox News a annoncé que les six astronautes de la NASA vont évacuer la station spatiale (ISS) d’ici Novembre au plus tard. C’est la première fois que ça arrive et on ne sait pas pourquoi. Seule est évoquée la destruction récente d’une fusée russe pourtant extrêmement fiable.

Enfin, je viens de prendre connaissance d’un documentaire du National Geographic passé sur les réseaux de télévision américaine. Il s’agit ni plus ni moins de montrer, à travers une construction cinématographique basée sur une montée progressive de la peur puis du soulagement, comment l’armée américaine s’est préparée à une invasion extraterrestre de type colonisatrice. J’avoue que l’arrogance et la stupidité de ce documentaire jusqu’à son dénouement grotesque m’ont laissé pantois. Le plan semble en tout cas en marche pour le scénario que nous envisagions depuis plusieurs années déjà, qui consiste à user de la stratégie du choc par le biais d’une fausse agression extraterrestre – un 11 septembre bis à l’échelle planétaire – sous le coup de laquelle les peuples seraient avides de se réfugier sous l’aile d’un nouvel ordre mondial musclé qui a tout prévu pour les protéger et assurer la situation. La marmite des lois martiales est en ébullition.

Connaissant le niveau réel de la technologie secrète acquise par certaines factions armées du monde, les marionnettistes de la planète n’auront pas de mal à rendre crédible la mascarade auprès de ceux qui n’ont pas le moindre degré d’information sur le sujet.

Tout le monde a eu largement le temps et les opportunités de s’informer, il n’y a donc pas à avoir d’état d’âme quant aux conséquences pour ceux qui auront choisi jusque-là une attitude de désintérêt ou de déni et qui se précipiteront dans les filets. Nous n’en sommes vraiment plus là. Comme je l’ai dit dans Le passage du chas, nous sommes à présent devant le passage étroit, dont la première révélation sera celle de notre alignement personnel face aux évènements qui se dérouleront. De cette stabilité émotionnelle au sein de la tourmente dépendra beaucoup la suite de notre histoire personnelle.

Cela dit, si le « passage du chas » est une phase très intime pour chacun de nous, qui confirmera la force que nous aurons su donner à notre lumière intérieure et dont nous tirerons d’immenses bénéfices dans la phase suivante, l’issue de l’histoire pour Gaïa est déjà assurée. Avec ou sans nous, la Terre s’élèvera vibratoirement jusqu’à la fréquence propice au déroulement de son prochain cycle de 26.000 ans. Sur les nombreux autres plans dimentionnels où se sont joués tous les autres tableaux de la délivrance, la partie est gagnée, définitivement. Sur notre plan, pratiquement tout ce qui maintenait la matrice est dissout et les dernières résistances de l’ancien monde resteront pour finir celles des hommes qui auront voulu servir l’ombre jusqu’au bout. Une part même des illuminatis a abandonné la partie et seuls les plus intégristes et ceux qui leur sont soumis tireront les ficelles du chaos jusqu’au dernier moment. Le niveau de confusion atteindra probablement mais brièvement des sommets, et comme je l’ai déjà dit plusieurs fois, ce n’est pas le mental qui démêlera les fils. Ce que votre cœur sentira sera la juste voie. Ne vous placez pas dans la position du bateau en papier balloté par les eaux, en votre essence vous êtes insubmersible, votre pouvoir créateur est réellement puissant et votre capacité à déterminer par le cœur ce qui relève de l’harmonie et de la dysharmonie est fiable et solide. Demeurez bien au-dessus des nuages.

La répartition qui va se faire des destinées des êtres de la Terre n’a de sens qu’à travers la compréhension de l’enjeu que tous représentent pour les forces en présence. Il s’agit un peu de savoir qui va entraîner avec lui le plus grand nombre. Rappelons-le encore une fois, chacun ira vers où le porte sa vibration. Il n’y a pas de pertes dans cette histoire, il n’y a que des choix réalisés par chacun durant sa vie qui dessinent le chemin jusqu’au passage étroit où l’on ne passe que selon ce qu’on a acquis et qui souvent est synonyme de ce que l’on a su laisser. Il n’y a pas de jugement, il n’y a que ce que l’on est qui fait qu’on a appris à nager ou pas pour traverser les grandes eaux. Personne ne décide pour nous qu’on va se noyer si l’on se jette à l’eau sans savoir nager. C’est juste une conséquence. Et il faut bien intégrer qu’on a eu tout le temps et la possibilité d’apprendre la brasse avant qu’il n’y ait plus d’autre choix que de se jeter à l’eau.

Il n’y a pas non plus à se préoccuper de savoir qui va ou ne va pas déployer ses ailes de papillon, tout simplement parce qu’à la hauteur de nos limitations il n’y a pas de certitude à ce sujet mais aussi parce qu’il n’y a aucun contrôle possible ni souhaitable là-dessus. Il y a des êtres sans ouverture spirituelle particulière, qui sont parfaitement clairs en eux et sincèrement alignés sur les lois d’amour, qui passeront le chas tout naturellement, et d’autres qui s’estiment très évolués que leur égo étranglera.

C’est ainsi, tout est juste et reflète sans faille ce que chacun est dans la sincérité de son être. Il ne reste plus qu’à rayonner ce que l’on est, sans fioritures et loin de tout paraître, dans la simplicité du dénuement de tout artifice, tourné vers l’amour de soi est de son prochain, dans la compassion de nos imperfections. Souvenez-vous que ce que le monde ancien pourra encore produire de discordant ne vous appartient pas. La maison sera propre.

Fraternellement,

© Le Passeur – 2 Septembre 2011 – http://www.urantia-gaia.info 

Régénération d’un membre perdu, possible?

Tout le monde a déjà entendu parler de gens qui ressentent encore un membre perdu (bras ou jambes par exemple) même s’ils ne l’ont plus. Même que celui-ci pique parfois!

Est-ce à dire que ce que nous sommes vraiment n’est pas visible?

Et si nous avions tout ce qu’il faut pour faire comme la salamandre…?

Surprenante découverte sur Google-Mars

Un utilisateur de Google-Mars a découvert par hasard une construction sur Mars, laquelle ressemble à une base quelconque.

Est-ce une construction extra-terrestre?

Est-ce une construction de la NASA?

Chose certaine, cela ne ressemble en rien à quelque chose de naturel! On y voit clairement des formes de bâtiments… regardez par vous-mêmes le vidéo qu’il en a fait.

Il en a informé la NASA, mais demeure à ce jour sans réponse.

Merci à AREA51 de partager avec ses lecteurs ce genre d’informations. Vous trouverez en permanence un lien vers son blogue dans la colonne de droite.