Partage en ce week-end de la fête nationale des québécois

fnLe long week-end de la Saint-Jean-Baptiste se prépare au Québec. Festivités, concerts à la belle étoile tout le week-end dans différentes municipalités, défilés, feux d’artifices (je sais, ça pollue beaucoup trop! Soupir!) les balcons et les gens qui se parent fièrement du drapeau bleu et blanc. Cette année, s’il est un spectacle que j’irai voir (si dame nature est de notre bord) ce sera celui du groupe « Mes Aïeux » car non seulement ils ont su retransmettre de belles valeurs au travers de leurs chansons, ils se sont également inspirés de notre musique folklorique traditionnelle, et d’en faire une version moderne et attachante. Avec un peu de chance, j’arriverai à convaincre mon amoureux de me laisser faire une petite fresque colorée ayant pour thème la Saint-Jean sur son coco rasé et je partagerai le résultat avec vous après le week-end! 😉

Les voici donc avec une pièce de leur plus récent album, les oies sauvage.

Bonne Saint-Jean à tous les québécois, et amoureux de ce coin particulier du monde!

(Pour ceux que ça intéresse, Mes Aïeux sera à Repentigny le 24 juin à l’île Lebel, 20 h 45.)

Publicités

Bonne fête nationale, Québécois!

Un ami m’envoyait ceci ce matin, en écrivant, « et si on revenait à l’essentiel… »…

Merci François!

Les Québécois n’ont pas peur du changement

Je suis heureuse ce soir! Non pas parce que le Canada vient de réélir le même Premier Ministre qui ignore l’environnement et les changements climatiques, mais parce que je suis fière, une fois encore d’être québécoise.

Le peuple québécois est unique! Peu de peuples sont conscients à ce point de leur capacité à changer les choses et osent ainsi.

Depuis 20 ans, nous votions majoritairement pour un parti qui ne pouvait pas prendre le pouvoir, mais qui avait pour mandat de défendre les intérêts du Québec. Ses dirigeants faisaient bien leur travail et nous les aimions. Cependant, après 20 ans à voter en bloc pour le Bloc Québécois (7 mandats), la majorité des québecois a eu envie d’exprimer tout haut leur opposition pour le gouvernement Conservateur au pouvoir. Pour ce faire, les québécois ont osé voter majoritairement pour un parti peu présent par le passé à la chambre des communes, peu expérimenté, dont les membres sont relativement jeunes donnant ainsi une chance au changement. Peu importe les traditions, peu importe le manque d’expérience de ses représentants, peu importe leur âge, peu importe leurs antécédents, peu importe leur programme en fait!… Telle une vague, les québécois ont exprimé leur différence et voté pour un parti dont le chef semble un homme de cœur et semble différent. Alors tous ensemble nous avons dit « Pourquoi pas! », donnons-leur une chance!

Cela n’enlève rien à nos convictions politiques au niveau provincial, mais tous ensemble, nous avons voulu faire le poids sur la carte politique du Canada tout entier pour faire bouger les choses, si bien que le NPD se retrouve ce soir l’opposition officielle à Ottawa alors que personne ne s’attendait à cela!!!

Ce texte, bien qu’il semble politique, n’en est pas un.

Il est question de différence… de risque, d’oser changer, et de nous exprimer tout haut afin de faire bouger les choses. Voilà ce qui distingue le Québec. Cela est très représentatif de la mentalité québécoise.

Un ami Français ayant tout quitté il y a 5 ans pour venir vivre au Québec me disait récemment que c’est ce qui l’avait attiré ici… l’ouverture! Que dans son pays d’origine, les gens s’accrochent à ce qu’ils ont, osent peu, et sont prisonniers de leurs contrats de travail, ont peur du changement, alors qu’ici tout est possible.

Ce soir, à voir ces résultats historiques, j’ai beaucoup d’espoir dans mon cœur car les Québécois savent changer les choses et n’ont pas peur d’oser. Une fois encore nous l’avons prouvé. Sur un plan autre que politique, les québécois sauront se démarquer et faire une différence dans ce qui s’en vient… vers une vie nouvelle.

Il y a tant à faire…

Unissons-nous et changeons ce qui va de travers! Trouvons tous ensemble des solutions… Nous avons ce soir une autre preuve de notre force.

Je vous aime, Québécois!