Le bonheur selon Frédéric Lenoir

Je partage avec vous cette superbe entrevue de 2015 à l’émission tout le monde en parle avec Frédéric Lenoir. Un petit bijou d’entrevue. Il explique merveilleusement bien ce qu’est le bonheur.

Toutarmonie

Publicités

No Steak

no steak livreNon, ce n’est pas le titre d’un livre en anglais! Vous connaissez l’attirance des Français pour les mots anglophones… C’est Aymeric Caron, connu en France pour son travail de journaliste, qui vient d’écrire ce livre qui parle de végétarisme. Il est présentement ici au Québec pour promouvoir NO STEAK. Je l’ai entendu en entrevue dans mon auto, à Radio-Canada, ce qui m’a donné envie de lire son essai et je viens de visionner une de ses entrevues télévisées sur le web sur le plateau de Pénélope McQuade. (Si vous cliquez sur les liens, vous devriez pouvoir entendre ou visionner les entrevues en question, sauf peut-être si vous vivez hors Canada…)

AymericCaronJ’aime sa cohérence à cet auteur et sa manière de répondre patiemment à des questions pas toujours cohérentes. Il vient souvent au Québec (pour des raisons personnelles, hey oui, il semble amoureux d’une québécoise) et il expliquait qu’ici, le végétarisme est plus présent qu’en France. Il est facile de trouver des restaurants végétariens maintenant au Québec, alors qu’en France, c’est encore quelque chose de marginal. Que les gens sont plus ouverts… tant mieux pour nous, mais il reste encore beaucoup de travail à faire, ça je le confirme!

Je n’ai pas encore lu ce livre, mais il est sur ma liste de livres à acquérir prochainement. Pénélope McQuade a fait sourire tout le monde car elle a terminé l’entrevue en soulignant que dans le livre, il est mention d’une étude sérieuse voulant que les végétariens soient plus portés sur le sexe oral!!!!!!!Je sens que certains hommes se mettront peut-être à voir les végétariennes autrement que comme des extra-terrestres!!! 😉

Page Facebook de Aymeric Caron

Entrevue vidéo avec Aymeric Caron sur France 2

Vous pouvez en lire davantage sur le site du Point.fr

Toutarmonie

Un livre qui fait du bien

Voici un livre qui, s’il ne vous apprends rien, vous fera quand même du bien, parce qu’il viendra vous confirmer que vous n’êtes pas seuls de votre espèce! Je l’ai lu d’une traite hier, tant ces propos faisaient écho en moi. Je trouve il explique très bien certaines transformations et prises de conscience. Lui s’est retrouvé en Thaïlande, moi c’était en Indonésie…

Mais de telles prises de conscience peuvent se faire n’importe où. C’est certain que le défi est plus grand en pleine ville occidentale, mais je pense qu’une fois ces états d’être atteints, il faut arriver à les conserver où que nous soyons. Là est notre défi à tous…

Voici le dos de couverture:

Sur le chemin qui nous ramène sur notre île, mon cœur se réjouit du soleil, de la mer immense, des mouvements du voilier, des oiseaux qui nous survolent et de la beauté d’un ciel matinal parsemé de gros nuages ventrus. Le bonheur nous accompagne, il s’est accroché à moi un jour où je ne le cherchais plus vraiment, le jour où j’ai cessé de vouloir pour commencer à « être. » Lorsque l’on cherche le bonheur, il reste introuvable. Mais lorsque l’on s’approche de sa nature intérieure, de son essence, il vient alors à l’improviste et reste près de nous. Je l’ai compris lorsque j’ai franchi LA PORTE INTÉRIEURE.

Son auteur, Marc San, est né en 1953 à Sète, dans le midi de la France. Il s’intéresse très jeune à la spiritualité et de ce fait, n’a jamais cessé de rechercher la vérité: « Pourquoi sommes-nous ici bas? Quel est le but de la vie? Pourquoi tant de souffrances? » Après trente ans de recherche à travers les textes, les groupes spirituels, les arts martiaux et les voyages en Asie, il entrevoit enfin la source de la connaissance. Au cours d’un voyage intérieur, son âme lui révèle certaines vérités immuables. Depuis, il ne cherche qu’à affiner ce contact afin de ramener dans notre monde des principes pouvant être utiles à tous.

Télécharger-le gratuitement ici

Je n’ai pas lu ses autres livres, également disponibles sur son site, mais je vous laisse le lien pour y accéder ici.

Manger vivant pour mieux vivre

À la fin de l’été 2011, mon docteur m’a rencontré pour me faire part des résultats de mon dernier test sanguin. Étant végétarienne, chaque année lors de ma visite annuelle, elle insiste pour vérifier que je ne manque de rien. Cela faisait sept ans que tout allait bien avec mon végétarisme…

Puis voilà qu’elle m’annonce que mon taux de vitamines B12 est dans la zone grise, à la limite de la carence! « Qu’est-ce que cela veut dire docteur? » Elle m’explique alors qu’une carence en B12 peut affecter la mémoire à court terme! Il n’en fallait pas plus pour que le soir même je passe à l’épicerie acheter des steaks pour ma fille et moi… car oui, le problème, c’est que le B12 se retrouve dans la viande rouge!!! Et quand on a vu sa grand-mère dépérir pendant plus de 10 ans à cause de l’Alzheimer, et évidemment d’en mourir, la mémoire est un sujet délicat. Alors sans hésiter, et en m’efforçant de ne pas penser à ce que je mangeais et du pourquoi je n’en mangeais plus, j’ai fait ce qu’il fallait pour remonter mon taux de B12 et rétablir le problème.

En fait, j’ai compris ce qui s’était passé… Au printemps dernier, un évènement personnel dans ma vie m’a coupé l’appétit pendant plusieurs mois! Je ne mangeais presque plus, et donc quand en plus on est végétarien, j’imagine que cela a encore plus d’impact sur notre corps. J’avais perdu beaucoup de poids… et m’alimenter devenait une véritable corvée.

Toujours occupée à rétablir l’équilibre dans ma vie depuis l’évènement du printemps 2011, j’ai remis à plus tard le problème du B12… et donc depuis ce temps, le végétarisme a prit le bord, comme on dit! Je me disais également que cela affectait peut-être également ma fille de 15 ans qui est encore en pleine croissance… Bref, je n’ai pas cherché de solution, trop préoccupée par des choses plus urgentes.

Je déménage dans moins de deux semaines, et donc dans cette lignée du changement, j’ai décidé de tout faire coïncider et de retourner au végétarisme à partir de cette date… d’instaurer de nouvelles habitudes puisque de toutes façons nous changerons beaucoup de choses ma fille et moi. Le moment me semble idéal. Surtout que ce n’est pas comme si je partais de zéro…!

J’ai déjà décidé de m’inscrire à L’Association végétarienne de Montréal et d’aller chercher là où je le peux, les informations dont j’ai besoin pour ne plus vivre de carences, tout en découvrant de nouvelles alternatives.

Puis avant-hier, ma mère m’a offert le livre Crudessence après avoir visionné une émission culinaire portant sur le sujet (Tout simplement Claudine sur TVA). Je n’ai pas vu cette émission, mais j’ai fait mes recherches et lu une partie du livre qui est tout simplement génial! Merci maman!!!

Je vous invite à vous abonner à leur chaîne sur Youtube.

Site web de Crudessence
Crudessence sur Facebook

Restaurants Crudessence à Montréal

105, rue Rachel Ouest
Plateau-Mont-Royal, Montréal
514 510-9299

2157 Mackay, Montréal.
514-664-5188

Comptoir Santé
360, rue Sicard, Ste-Thérèse, QC J7E 3X4 (Sortie 23 – autoroute 15)
Tél: 450.970.2422
Tél. sans frais: 1.888.433.0530

Vidéo de leur recette de Brownies

Éditions de l’Homme