Vidéo

Un cancérologue intéressant!

Voyez cette entrevue de Drucker avec Henry Joyeux, un cancérologue, qui parle de notre alimentation. Très intéressant, bien que je crois qu’il aurait pu moins ménager les gens au niveau de la viande…

Alors pour le lait, il le déconseille tout à fait, expliquant que le lait de vache est fait pour les veaux, pas pour les humains. Quand manger du yogourt? La veille de votre décès…! 😉

Toutarmonie

Publicités

Le livre du changement!

IMG_6410À défaut de pouvoir visionner le documentaire « DEMAIN, LE FILM », car il n’est toujours pas disponible au Québec, je me suis offert le livre le 1er février dernier, dès sa sortie. Il n’y avait qu’un seul exemplaire à la petite librairie où je suis allée, et bien qu’il apparaissait sur leur inventaire informatique, ils ne le trouvaient pas en rayon! La dame l’a cherché un bout de temps, alors que je cherchais également de mon côté. Je devais avoir l’air bien déterminée, car un autre commis s’est joint à nous pour essayer de trouver où s’était égaré le livre que je cherchais. J’allais abandonner lorsque la dame est revenue, toute souriante en disant « Je l’ai trouvé! »

J’en suis très heureuse d’ailleurs, car ce livre a profondément inspiré mes nuits de février puisque j’en savourais un bout chaque soir. Ce que je lisais m’accompagnait tout au long des journées. Je trimballais mon livre partout avec moi, n’hésitant pas à en parler à ceux que je rencontrais. Ma copie est pleine de passages surlignés en jaune. Ma fille m’a dit en riant, « On dirait que tu te promènes avec une bible!!! » C’est ça, prêchons la bonne nouvelle…. ah!ah!ah! Notre religion étant la vie, tout simplement.

La situation du monde et l’état critique de la planète, je les connaissais. Cela dit, la manière concise dont l’auteur, Cyril Dion, en parle exprime bien l’urgence, pour nous tous, de passer à l’action. Nous y sommes déjà…

Tous les exemples présentés sont des gens qui font les choses autrement afin d’apporter des solutions aux problèmes actuels, lesquels sont très énergisants. Parfois ce sont des groupes, ou des villes, ou même un pays. Ça donne envie de s’activer sur le champ pour apporter notre contribution à ce défi énorme. Tous ces gens qui œuvrent solidairement… tous ces gens « normaux » qui un jour en ont eu assez d’attendre après les autres… Si vous attendez encore, alors courrez vite vous procurer ce livre. Il aura un effet « coup de pied au c… » dont nous avons tous besoin! Il y a tant à faire!

Si les gens mettaient autant de temps et d’argent à faire des films sur l’ingéniosité des gens qui trouvent des solutions, ou sur des films dont l’histoire est positive pour la collectivité, au lieu de le faire pour des histoires de fin du monde, de consommation abusive et de guerres, ce serait génial! Heureusement, des gens comme les auteurs de « Demain », « En quête de sens », « Unity »… le font déjà. Rien qu’à voir le succès du documentaire « Demain » qui a même gagné un César, pour comprendre que ce genre de films correspond à un besoin. Les gens veulent de l’espoir! Nous avons tous besoin de partager les solutions afin qu’elles fassent le tour du globe en inspirant d’autres idées en chemin.

L’auteur a même eu la brillante idée de publier également un autre livre dédié aux enfants. Quelle merveilleuse idée! Je ne l’ai pas lu, mais je n’hésiterais pas à l’offrir en cadeau.

Il se passe quelque chose, c’est évident! Une énergie invisible pousse très fort afin de faire bouger les peuples. Les gens se mobilisent. L’heure n’est plus à se mettre la tête dans le sable. Si vous ne savez pas par où commencer, lisez ce livre. N’hésitez pas à faire comme moi en surlignant les passages plus importants. Prêtez-le, offrez-le… et surtout, en le lisant, donnez-vous le temps d’entendre ce qui monte. Créer, ça commence par écouter ce qui vient de l’intérieur.

Je suis très heureuse finalement que le film ne soit pas encore disponible ici. Aussi bon soit-il, il est facile de passer à autre chose 24 heures plus tard après un visionnement. Avec le livre, je peux le lire, le relire… en discuter… aller en lire plus sur le web…  et poursuivre la lecture à nouveau. Je peux ajouter des notes. Je peux le prêter et le laisser traîner sur ma table de chevet afin d’y revenir souvent. Donc excellent complément au documentaire!

Bonne lecture et n’hésitez pas à venir me partager vos commentaires!

Toutarmonie

Un jardin en hiver dans sa fenêtre

Un jardin de fenêtre
Un jardin de fenêtre     Photo : Gabrielle Lamontagne-Hallé

Il est possible de cultiver chez soi pendant la saison froide, notamment grâce à l’agrofenêtre (window farming). Il s’agit d’un jardin intérieur suspendu devant une fenêtre et utilisant des bouteilles de plastique ou de verre récupérées. Notre collaboratrice en agriculture urbaine, Gabrielle Lamontagne-Hallé, propose une première chronique d’une série de trois sur les potagers de cuisine.

L’artiste américaine Britta Riley a lancé cette idée à Brooklyn en 2009. Son but était de développer une culture intérieure adaptée aux petits appartements new-yorkais. Le concept Windowfarms a été élaboré par une communauté d’internautes (45 967 membres à ce jour). Il en a résulté un modèle hydroponique vertical à partir de bouteilles récupérées, dans lequel l’eau circule en circuit fermé.

À Montréal, une jeune entreprise d’aménagement du nom de BioCité a fait de l’agrofenêtre l’un de ses produits de niche depuis sa fondation en 2012. L’entreprise s’est inspirée de Windowfarms pour offrir à sa clientèle une version plus esthétique et plus durable de ces jardins de fenêtre. Elle vend et installe ces systèmes. Il est aussi possible de le fabriquer soi-même.

Source: Radio-Canada

Toutarmonie

Vidéo

Agissons en concordance avec notre cœur!

Que faut-il pour que les gens changent? Si les gens modifient leurs habitudes, l’industrie devra changer…

Le témoignage de Lilita Lempicka, en collaboration avec l’Association L214. Pour en découvrir plus, vous pouvez visiter : www.L214.com

Voici une vidéo de leur vision, que je partage:

Toutarmonie

Unity… la suite

affiche du film

J’ai eu le privilège de pouvoir assister au visionnement du documentaire Unity à Montréal le 12 août dernier, lors de son lancement. (cliquer ici pour voir ma publication du 7 août à ce sujet) J’en suis très heureuse! Si nous avions davantage de films comme celui-là, plutôt que des films qui font l’apologie de la violence et de la vengeance, nous progresserions sûrement plus rapidement vers une vie plus saine et plus équilibrée.

Dans ce documentaire, il est question d’égo. L’égo qui mène le monde…  Mais il est aussi question de compassion, de respect, d’amour et de comprendre que nous ne sommes qu’un. Un merveilleux film pour nous faire prendre conscience de nos comportements destructeurs, face à l’infime place que nous occupons dans l’univers. Comme quoi, nous n’avons aucune raison de nous croire les maîtres de l’univers dans cet espace si vaste…

La scène introductive donne tout de suite le ton au documentaire. Pendant de nombreuses minutes, on voit deux bœufs dans le couloir de la mort. Pas de narration, pas de musique, cependant nous ressentons ce que vivent les bêtes face à ce qui les attends. Il est difficile de ne pas verser de larmes… Je crois que ces scènes sont essentielles pour que les gens réfléchissent sur leurs manières de vivre. Même si je suis végétarienne, je pouvais imaginer comment se sentaient ceux qui venaient de manger un  steak… On doit ouvrir nos yeux pour pouvoir changer. Tout ne doit pas passer par « oh, mais j’aime tellement le goût »! Accepterions-nous de manger de la viande si nous devions voir ces scènes chaque jour? En parallèle, on nous explique que tous les animaux que nous utilisons pour leur force (chevaux, chameaux, boeufs, éléphants… ) ne mangent aucune viande et pourtant, il sont forts et puissants…

Ce film est touchant, bouleversant et il est impossible après le visionnement de ne pas réfléchir à tout cela. C’est le but, évidemment, car je suis persuadée que le réalisateur sait très bien que ce genre de changement prendra du temps. Cependant, pour changer, il faut des gens  comme cela qui nous mettent face à nos incohérences..

Comment pouvons-nous tuer ainsi (humains, animaux, planète) alors que nous ne formons qu’un? Car évidemment, nous sommes capables  d’énormément de cruauté envers nos semblables… Tuer son prochain, ou le faire souffrir, c’est se faire du mal également pourtant…

J’ai beau être végétarienne, j’ai beau boire du breuvage de soya au lieu du lait, ce film m’a troublé au point où, je crois être sur le point de ne plus manger de fromage non plus… car celui-ci est fait avec du lait. Quand on voit comment les veaux sont retirés brutalement de leur mère dès qu’ils se lèvent debout… quand on voit comment les vaches souffrent de produire du lait sans arrêt… et que nous apprenons que même les animaux ne boivent plus de lait après leur sevrage. Pourquoi, nous les humains, buvons-nous le lait d’autres espèces… sachant en plus que ces laits nous rendent malades?

Qu’attendons-nous pour changer? Voilà l’essentiel du message de ce documentaire.

La scène finale montrant un concours de chefs cuisiniers asiatiques cuisinant un poisson est à couper le souffle. Le gagnant doit préparer et cuire le poisson de manière à ce que celui-ci bouge encore les nageoires et la bouche une fois dans l’assiette! Les  gens applaudissent!!!! On voit même quelqu’un manger avec appétit, deux bouchées du pauvre poisson qui agonise et bouge encore!!!!!! Au secours! Dans quel monde de fou vivons-nous?

Ce film démontre qu’en nous unifiant, nous changerons…

À part la scène du début, tout au long, la narration est faite par toute une panoplie d’acteurs qui se succèdent. C’est la seule chose que j’ai moins apprécié de ce film… car le constant changement de voix et de la petite image de la personne qui parlait me déconcentrait souvent. Cela dit, cela ne m’empêchera pas de le revoir dès que je le pourrai.

Allez voir ce film. Faites-le voir aux enfants… rendez-les conscients le plus tôt possible s’il vous plaît! Il faut que cela change…

Pour terminer, vous pouvez accéder au site web du mouvement Unity en cliquant ici. N’hésitez pas à acheter ses produits dérivés ou  ces DVD pour lui permettre de produire d’autres films comme celui-ci, car dans ce monde, l’argent aide à créer.

Toutarmonie

unity

Vidéo

Du même réalisateur que le film Earthlings

UNITY

Sera en salle un soir seulement à Montréal, le 12 août 2015 à 19 h 00 au cinéma Du Parc. Billet en vente en ligne ici.

Vidéo

Le mensonge dans lequel nous vivons

Voici un vidéo intelligent et cohérent qui résume bien nos vies… un vidéo de type « wake-up call »! 🙂

Je vous ai trouvé une version avec sous-titres français pour que plus de gens puissent en profiter, car le vidéo est en anglais.

Toutarmonie

Image

Pourtant égaux dans leur droit au respect

Cette semaine, une journaliste française faisait circuler un reportage sur la provenance de la viande dans les kebabs. L’analyse en labo démontrait que certains kebabs étaient composés de chats. Les « beurk » fusaient…. et l’horreur se dessinait sur le visage des gens qui regardait cela… mais dites-moi, en quoi est-ce si horrible de manger du chat pour ceux qui acceptent de manger du veau et du porc??? La beauté? C’est pourtant mignon et intelligent un petit cochon!

Ainsi, nous déciderions que certains animaux méritent de finir en brochettes et d’autres pas? Tous les animaux méritent le respect et le droit de vivre dignement.

égauxToutarmonie

Pourquoi aimer l’un et manger l’autre?

chiot-vs-porcelet - CopieC’est avec grand plaisir que vous nous annonçons que d’ici quelques jours l’Association végétarienne de Montréal sera partenaire avec Mercy For Animals Canada pour monter une campagne dans le métro de Montréal faisant la promotion du végétarisme et de la protection des animaux de ferme.

La série d’affiches « Why love one but eat the other » pris d’assaut Toronto en 2011… des millions de gens virent ces annonces dans les wagons de métro, elles furent partagées dans les medias à travers le pays, et le vidéo à propos de la campagne récolta plus de 60 000 visionnements sur Youtube. Des légions de personnes rapportèrent qu’ils devinrent végétariens et végétaliens à cause de ces annonces et le tapage autour d’elle fut incroyable. Maintenant, ces affiches seront dans le métro de Montréal pour le mois de Mai dans le cadre d’une campagne publique pan Canadienne qui inclura également Vancouver, Calgary, Winnipeg, Ottawa et Halifax.

Voici un aperçu des posters qui seront affichés dans le métro.

chaton-vs-poussin

chien-vs-veau

chiot-vs-porcelet

En ce moment, Mercy for Animals Canada tente d’amasser 5000$ supplémentaire pour être capable de faire une campagne plus extensive à Montréal. Si vous aimeriez amener le message de « Pourquoi aimer l’un mais manger l’autre » aux Montréalais, veuillez considérer faire un don.

CLIQUEZ ICI si vous désirez donner pour la portion de Montréal de la campagne « Why Love One? » dans les transports en commun.

*Soyez certain de choisir « Why Love One? » Transit ad campaign 2013 dans le menu déroulant en dessous du montant de don.

Passez le mot et gardez l’œil ouvert pour le début de l’affichage le 6 mai!

Merci pour votre extraordinaire support!

P.S. Si vous êtes sur Facebook, assurez vous de joindre les pages d’évènements de cette campagne

Français: https://www.facebook.com/events/371677686276803 

Anglais: https://www.facebook.com/events/570394732982900 

Source: Association végétarienne de Montréal

Toutarmonie