L’Amérique pleure

Samedi matin, 6 h 30. Alors que le jour se lève à peine, une salve de tirs d’un chasseur me rappelle que c’est un weekend d’automne et que l’Humain n’a pas évolué miraculeusement durant la nuit.

Cela m’inspire de vous partager une chanson du tout nouvel album du groupe engagé Les Cowboys fringants intitulé Les Antipodes. La chanson que je vous partage aujourd’hui est L’Amérique pleure. Écoutez bien les paroles…

« La question qu’j’me pose tout l’temps / Mais comment font tous ces gens / Pour croire encore à la vie / Dans cette hypocrisie »

« Moi je traîne dans ma remorque / Tous les excès de mon époque / La surabondance surgelée / Shootée, sur-emballée, yeah! / Pendant que les vœux pieux passent dans l’beurre / Notre insouciance est repue / C’est dans l’fond des containers / Que pourront pourrir les surplus »

« La question qu’j’me pose tout l’temps / Mais que feront nos enfants / Quand il me restera rien / Que des ruines et la faim »

Bon samedi!

Si vous souhaitez écouter tout leur album, il est en écoute libre cette semaine sur Ici Musique : https://www.icimusique.ca/

Toutarmonie

12 réflexions au sujet de « L’Amérique pleure »

      1. Malheureusement, je ne peux pas la visionner.
        Le message suivant s’affiche :
        Vidéo non disponible
        Cette vidéo inclut du contenu de WMG, qui l’a bloquée dans votre pays pour des raisons de droits d’auteur.
        Tant pis…

        1. Alors tape sur Google Cowboys Fringant Plus rien. C’est le titre. La vidéo est une animation et les paroles sont troublantes. Je l’ai revisionnée avant de te l’envoyer et j’ai une grosse émotion encore. Est-ce que ce lien-là fonctionne mieux? https://youtu.be/AAU9K-oYZmM

  1. Pareil ici. La chasse a repris. Et « on » est en train de construire un mur entre la Belgique et la France pour que la France ne soit pas envahie par les sangliers belges. C’est moi qui déconne ou il y a des c… qui ont des fusils et du pouvoir ?
    Bise et belle nature, Toutarmonie.

    1. Si tu déconnes, je déconne aussi alors! Ça m’enrage! Je suis sortie dehors chez moi admirer le frimas laissé par notre premier gel nocturne sous zéro et je craignais qu’un c…. à fusil se soit perdu chez moi en suivant les traces des chevreuils et qu’il ne sache pas faire la différence, aveuglé par son désir de tirer sur ce qui bouge. Je pars de ce pas en auto jusqu’au parc à cause de cela. 😔
      Le pays d’Astérix qui bloque l’accès aux sangliers? C’est le monde à l’envers! ☺️
      À bientôt Gilles! XX

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s