L’importance de profiter de chaque saison

Aujourd’hui, après avoir passé plus d’une heure à pelleter la neige, j’ai déneigé la roche  située entre les arbres, au bord de la rivière, afin d’y installer temporairement mon hamac. Il faisait doux, comme c’est généralement le cas lorsqu’il neige. J’en ai donc profité pour relaxer et admirer la nature enneigée. J’ai été ravie de découvrir les traces d’un renard qui avait longé la rivière pour rejoindre mes sentiers déneigés.

Certains se surprennent de me voir utiliser mon hamac en hiver, pourtant c’est la saison où l’on est certain de ne pas se faire déranger par les moustiques! L’air est frais et malgré le murmure continuel de la rivière, la nature est très silencieuse, comme si elle retenait son souffle.

Je ne pouvais m’empêcher de penser à ce que serait ma vie si je vivais encore près de Montréal. Ce n’est pas qu’une question de pollution, c’est une question d’équilibre et de connexion. Même en étant très intuitif, vivre entouré de béton représente un réel défi pour tout le monde. En région urbaine, on se console en se disant qu’on est proche de « tout » encore faut-il redéfinir ce terme. Si en ville, « tout » signifie généralement transports en commun, épiceries, boutiques, bistros, salles de concerts, théâtres, cinémas. Ici mon « tout » signifie nature, animaux sauvages, grands espaces, beauté, forêt, produits locaux biologiques qui n’ont pas voyagé des milliers de kilomètres avant de se retrouver dans mon assiette, faire pousser aliments et herbes, les transformer, filer sa laine, tricoter ses vêtements, prendre le temps d’apprécier l’ici et maintenant, s’entendre penser, s’entraider, faire du troc, récupérer. Bien que nous ayons une toute petite salle de cinéma avec une projection d’un seul soir par deux semaines, le plus beau des spectacles, j’y assistais encore aujourd’hui, dans mon hamac (sans file d’attente).

 

par Toutarmonie

13 réflexions au sujet de « L’importance de profiter de chaque saison »

    1. Ça fait 3 heures qu’il pleut ici maintenant. Faudra en effet être prudent sur les routes demain matin! 🌬 C’est pour cela que je suis heureuse quand il neige l’hiver. La pluie ne fait pas bon ménage avec l’hiver, sans parler que les animaux aux pattes frêles s’y blessent. Tu es à Gatineau, je crois? Tu as vu les mosaïCanada150?

      Merci! Oui, c’est magnifique ici! Je suis heureuse de mon choix de vie.

  1. Comme je te rejoins dans tes pensées…Je ne suis pas en ville, mais la Nature ici est maltraitée (et moi avec car j’y suis très sensible)…Comme j’aimerai être dans un lieu tel que celui que tu nous partages…
    C’est magique, magnifique, la paix, les vies de tous ces êtres (renards et compagnie) qui habitent ces lieux, l’eau, la neige, les arbres…

    1. Merci Lophotographie! C’est triste en effet ce que nous faisons subir à la nature. C’est tout notre mode de penser et de faire qui est à revoir. Prenons par exemple les Olympiques en Corée (ou ailleurs), au nom du « sport », on rase des montagnes et on maltraite la nature dans le seul but de battre des records et, pour rajouter à tous cela, on recommence ailleurs 4 ans plus tard. Je crois qu’en 2018, il revient à tout le monde de réfléchir au bien fondé de nos habitudes et modes de vie.
      Je profiterai doublement de mon coin de paradis pour toi! ✨😊✨

      1. Oui l’humain est en grande partie un destructeur qui ne pense qu’au présent et à sa personne…La Nature il s’en fout complètement…
        Et on peut le constater au quotidien…Même dans des villages ou petites villes etc…A la campagne en France, beaucoup sont mécontents quand un animal sauvage visite leur jardin etc. Mais hoho ce sont les humains qui empiètent partout, l’animal lui est sur son territoire, enfin ce qu’il en reste, et il fait sa vie. C’est fou de râler sur la Nature alors que les gens choisissent la campagne…Bref bêtise humaine…
        Oui merci hihi, j’espère qu’un jour je serai dans une Nature plus en paix…

        1. Beaucoup d’européens sont venus s’installer dans la région. Généralement ces gens sont très impliqués au niveau environnement et biologiquement. Je te souhaite une belle journée et de belles rencontres animalières. 🦌🐇🦔🐿🦃

        2. J’imagine oui…En Europe la Nature ce n’est pas une priorité…..Quelle tristesse de ne pas s’en rendre compte…
          Tu es vers où au Québec ?
          Merci, belles rencontres aussi 🙂 .
          A bientôt.

        3. D’accord, je regarderai sur Google Map à quoi cela ressemble mais j’ai un aperçu avec ton blog 🙂 .
          Et beaucoup d’européen s’installent par là ?
          Cela ne doit pas être évident au début.

        4. Pas évident pourquoi? S’ils viennent s’installer par-ici, c’est généralement parce qu’ils aiment la nature, alors ils sont plutôt servis. Les propriétaires de Google ont même fait l’acquisition d’un très grand terrain dans la région. C’est un endroit superbe pour quiconque souhaite un retour en nature. Tu sais, je regardais les parisiens paniquer parce qu’il tombait quelques flocons récemment. Ici lors des tempêtes, nous fonctionnons normalement, sauf les très grosses tempêtes. Un de mes amis français, lorsqu’il est venu s’installer à Montréal, avait téléphoné à son patron lors d’une averse de neige de plus de 25 centimètres, parce qu’il était persuadé que la boulangerie pour laquelle il travaillait serait fermée. Il était bouche bée n’apprendre que tout fonctionnait normalement, y compris les transports en commun. Nous sommes mieux équipés. Tout le monde a l’obligatoire d’avoir des pneus d’hiver sur son véhicule. Les maisons sont isolées, ce qui n’est souvent pas le cas en France. J’ai trouvé cela très humide lorsque j’y ai vécu 2 ans. Nous portons également des vêtements appropriés, alors à partir du moment où nous avons ce qu’il faut, c’est chouette! Au printemps, quand la chaleur revient, il y a beaucoup de moustiques, mais nous avons toujours des moustiquaires à nos fenêtres. C’est essentiel. Encore une fois, c’est une chose que je ne voyais pas en Europe.

        5. J’évoquais plutôt des difficultés pour tout ce qui est administratif etc.
          Sinon pour la Nature et les conditions météorologiques je savais déjà ce que tu m’as décrit hihi ;). Question d’adaptation, comme tu l’écris d’équipements etc.
          En France oui certaines maisons sont mal isolées (d’ailleurs c’est le cas pour chez moi…), c’est humide parfois ou tu as très chaud l’été et très froid l’hiver à l’intérieur…
          On peut avoir quelques moustiques aussi dans certaines régions. Mais peut-être pas comme chez vous. Il y a beaucoup de lacs, rivières etc au Québec, et des vastes. forêts

        6. Pour les français, c’est moins compliqué que pour des réfugiés. L’ancien copain de ma fille était arrivé au Québec avec toute sa famille, (ses parents et son frère et sa soeur). Au bout de 5 ans, ils ont dû passer un test et toute la famille est devenue citoyen canadien depuis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s