Pour remplacer écologiquement le duvet

Un follicule d'asclépiade à maturite
Les follicules sont à maturité et prêts à être récoltés. La récolte doit se faire avant que la « perruche » craque et que les fibres apparaissent.   Photo : Radio-Canada/Jean-Michel Leprince

Une réflexion au sujet de « Pour remplacer écologiquement le duvet »

  1. j’ai vu le reportage l’an dernier je crois qu’il avait été sur une montagne pour affronter un froid d’hiver québecois .. et deux couches de cette soie était trop chaud ..
    en plus pour les papillons monarque c,est toute une aubaine pour eux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s