Un cancérologue intéressant!

Voyez cette entrevue de Drucker avec Henry Joyeux, un cancérologue, qui parle de notre alimentation. Très intéressant, bien que je crois qu’il aurait pu moins ménager les gens au niveau de la viande…

Alors pour le lait, il le déconseille tout à fait, expliquant que le lait de vache est fait pour les veaux, pas pour les humains. Quand manger du yogourt? La veille de votre décès…! 😉

Toutarmonie

Publicités

6 Comments

Add yours →

  1. et en plus c’est le seul qui explique pourquoi la vaccination actuelle est aussi aberrante..

  2. De plus en plus, on prends conscience que l’alimentation a une incidence importante sur le cancer .. plusieurs études en font état. Mais le lait, je doute un peu, car depuis des millénaires, le lait de vache, chèvres et autres est un breuvage bu par les hommes

  3. ça va je suis sur la bonne voie, il y a déjà un moment j’ai changé mon alimentation vers les crudités, l’huile d’olive, le poisson avec moins de viande et beaucoup moins de laitages

  4. Houlala! j’espère que j’ai les gênes d’un veau car j’adore le lait de vache et le yogourt. Qui croire maintenant. Le yogourt n’est plus bon pour les intestins? Ouais, je me pose de sérieuses questions. J’ai l’habitude d’écouter mon corps, ce qu’il a besoin pour se nourrir. Plusieurs nous ont suggérés des recettes où des aliments pour se tenir loin du cancer. Et certains d’entre eux ont le cancer ou l’ont eu, alors que faire. Quelle est la vérité. Je crois que le cancer et les maladies ont aussi un lien avec les émotions. Mais c’est un excellent vidéo et je suis curieuse de lire son livre. Dernièrement j’ai justement entendu parler de l’équilibre de notre PH. Il en a parlé dans l’entrevue. Je vais faire une recherche là-dessus. Aller chercher l’équilibre pour moi ce n’est pas d’enlever complètement ce à quoi mon corps est habitué de se nourrir depuis ma naissance. Je le fais progressivement. Cela dit, je ne porte aucun jugement, ce n’est que mon opinion. Je ne détiens aucune vérité, sauf ce que je sens qui est bon pour moi. Merci de ce partage, très intéressant. 🙂

    • Effectivement, les changements alimentaires doivent se faire progressivement. En fait, le changement peut se faire physiquement lorsqu’il s’est déjà produit intérieurement. Sans comprendre pourquoi, on se réveille un matin et plus rien n’est pareil. C’est alors, on le ressent, le moment de passer à l’action.

      Qui croire? Bonne question. Certes, aimer le goût d’un aliment n’est pas nécessairement synonyme de « bon pour nous ». J’en sais quelque chose, j’adore les chips. En fait, je pourrais parler au passé, car depuis le 1er janvier, je n’en mange plus. C’était comme une drogue, réellement! J’avais beau en acheter sans glutamate, il n’en demeure pas moins que ces trucs frits et bien souvent plein d’OGM, me créaient une brûlure aux yeux lorsque j’en mangeais. Cela était suivi d’un sentiment de culpabilité… mais j’aimais cela le goût. Un matin, DÉCLIC, terminé. Je n’en veux plus. Ce type d’aliment bloquait ma créativité. D’ailleurs, combien d’aliments mangeons-nous sans nous en rendre compte pour mieux étouffer ce qui veux sortir?

      Ce n’est pas parce qu’on boit du lait depuis des générations que cela est bon pour nous. Il y a eu un gros marketing autour du lait et du yogourt, pour nous en venter les bienfaits… (pour bien nous manipuler) mais nous commençons à comprendre que beaucoup de nos maux viennent de là. En plus, faut savoir que le lait d’aujourd’hui n’a rien à voir avec le lait d’il y a 200 ans! On pourrait dire la même chose de la viande et des fruits et légumes. Nos corps réagissent car nous ingurgitons trop de nourritures modifiées. Je suis d’accord avec toi, les produits laitiers ne sont pas les seuls responsables du taux impressionnant de cancers, mais ils y contribuent largement.

      Ce qui m’a amené à cesser de consommer des produits laitiers sont des constatations. J’ai une vive douleur au genou lorsque je redescend une montagne lors des randonnées. J’ai eu une radiographie et une résonance magnétique et ils ne trouvent rien!
      Régulièrement, j’ai mal à mon poignet gauche, à mon coude droit, et parfois la douleur se promène dans mon bras droit. Il m’est arrivé certaines semaines de ne pas acheter de fromages. Et sans faire d’effort particulier, de ne pas en manger… et chaque fois, mon corps s’en portait mieux! Tiens donc! Les douleurs s’estompaient jusqu’à disparaître. Dès que je me remettais à consommer des produits laitiers, ça revenait!!! J’ai donc fait quelques recherches et ce que j’ai lu m’a étonné. J’ai décidé de l’expérimenter pour de vrai afin de ressentir la différence.

      Quand ma fille avait 5 ans, j’ai découvert que le fluor contenu dans les dentifrices était un des plus puissants poisons!!! Pas un dentiste ne peut vous contredire si vous le lui demander. Ils diront cependant que tant que le gouvernement payera pour les traitements au fluor, ils les feront… ($$$) Cela désagrège les os et c’est cumulatif!!!! Wow! En fait, le fluor était un déchet toxique industriel dont les industries ne savaient pas quoi faire… Oui, ça combat la carie… mais en parallèle, ça désagrège les os!!! En découvrant cela, j’ai aussi découvert qu’il existait des dentifrices sans fluor. C’est ce que nous utilisons depuis ce jour. Évidemment, toutes mes amies qui avaient des enfants reportaient leur peur sur moi en me disant que ma fille aurait plein de caries si je retirais le fluor de sa vie… Eh bien, petites nouvelles… ma fille est la seule de tous ses amis à ne jamais avoir eu de caries à 19 ans!!!! Comme quoi, on nous raconte n’importe quoi!

      De nombreuses personnes dans mon entourage se sont fait interdire le lait parce qu’ils avaient beaucoup de sécrétions dans la gorge… comme un truc qu’on avale et qui passe mal… ma fille a cela, et elle adore le fromage! Pour une chanteuse, ce n’est pas pratique. Alors en coupant cela, on élimine aussi les sécrétions désagréables!

      Ma mère ne peut presque plus plier son genou… alors cesser de prendre du lait pourrait peut-être lui redonner l’usage de ses jambes… elle trouve que cela vaut la peine d’essayer. Mais non, ce n’est pas nécessairement facile car nous avons tout organisé nos vies autour de ces produits. Ce qu’il faut éviter est de cesser de s’alimenter. Mais ces changements sont possibles et j’en ressens déjà les bienfaits!

      En plus de l’aspect santé, il y a aussi tout l’aspect moral autour de l’industrie laitière… ces pauvres petits veaux qu,on retire de leur mère dès la sortie et qu’on garde dans des enclos étroits pour que sa chair reste « tendre »… Les vaches en pleurent!!!!!! On leur demande de produire des quantités records de lait, d’où les nombreuses infections des pies… bref, c’est pas humain comme pratiques! Je trouve que juste cela mérite de changer mes habitudes! Je suis gênée de le dire, mais c’est d’abord pour ma santé que j’ai décidé de cesser de consommer ces produits…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :