Bémol à la fête

Les festivités de la Saint-Jean-Baptiste battent leur plein, et partout au Québec les québécois assistent aux spectacles, s’unissent pour une même cause, et célèbre la fierté d’être québécois.

Le spectacle a lieu à seulement quelques rues de chez-moi, mais je n’avais pas envie de bain de foule. Cela ne m’a pas empêché d’entendre le spectacle et de très bien comprendre les paroles…

Puis vint le traditionnel feu d’artifice lorsque la chanteuse se mit à chanter « ici comme ailleurs, je pense encore à toi… ». FEU D’ARTIFICE… comme il porte bien son nom… un « artifice ». Mon chat pensait que la guerre était déclarée, et qu’on nous attaquait!!!! J’ai vu la terreur dans ses yeux. Je suis sortie sur le balcon, et je voyais les chats du quartier courir apeurés en frôlant les murs! Dehors j’entendais de jeunes enfants pleurer! Puis des jeunes adultes sont arrivés en courant vers le feu d’artifice, en hurlant comme des bêtes. À croire que ces coups qui ressemblent à des obus qui tombent font sortir la violence en eux!

Puis une fois le feu terminé et le spectacle qui enchaînait, vint l’odeur… Pouah!!!!! Ne sommes-nous pas plus évolués que cela? Ne pouvons-nous pas nous amuser proprement? J’entends déjà ceux qui diront que c’est féerique, spectaculaire et tout le tralala… Oui, j’en convient, jusqu’à ce qu’on s’arrête pour réfléchir à l’impact d’un feu d’artifice. Alors là, la féerie fait place à la honte!

Voici ce que j’ai trouvé sur le sujet:

En explosant, la bombe libère des millions de particules de poussières très fines et du gaz qui peuvent se rabattre sur les spectateurs en raison du vent où se maintenir dans l’atmosphère quelques jours puis se déposer dans l’environnement (forêts, champs, mer…). Sachant cela, comment peut-on faire des ohhhhhhh! de ravissement?

Festival de feux d’artifice de Montréal

Ces particules issues de l’explosion d’un feu d’artifice, seraient 5 fois plus polluantes que celles du smog, estime une étude menée par la ville de Montréal.

On a démontré (à Montréal) que la fumée d’un feu d’artifice équivalait à une pollution record en particules fines, mais la toxicité de ces fumées sur l’homme, l’enfant ou l’Environnement ne semble pas avoir été étudiée (plus pratique de dire cela que de révéler la vérité!).

Regardez ici, les particules en suspension dans le rayon bleu. Ceux-ci contiennent une certaine quantité de métaux réputés toxiques.

Alors la prochaine fois que vous verrez un feu d’artifice, trouverez-vous cela merveilleux?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :